Emmanuel Macron, trop triomphant ?

  • A
  • A
Le kiosque de Thomas Sotto est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Sophie Larmoyer, Eva Roque et Marion Calais font le point sur l'actualité du jour.

Le Kiosque d'Europe 1 et toutes ses plumes avec Marion Calais pour les régions, Sophie Larmoyer pour l'international. et Eva Roque devant la télé. Bonjour à tous !


Vous vous souvenez de ça ? Le sketch des Inconnus, repris en une de Libération qui titre donc "Eh Manu, tu REdescends". Comme un avertissement à Emmanuel Macron. Le quotidien qui s'interroge : "Pourquoi ça flotte ?", "Depuis son discours raté de dimanche soir, le leader d'En Marche peine à rassembler un large front anti Le Pen. Un retard à l'allumage qui alimente les critiques envers un candidat parfois soupçonné de manquer d'épaisseur" analyse Libé.

Il faut dire qu'il a en face de lui une candidate dont Aujourd'hui en France se demande si elle devenue "normale"? Oui, "la dédiabolisation semble fonctionner. La qualification de Marine Le Pen "accueillie dans une indifférence quasi générale", "Comme si de rien n'était".

Sur la même thématique, CNews Matin s'interroge  "Quel front face au Front ?". Une partie de la réponse se trouve en une de L'Opinion qui titre "La tentation du Sans Nous". "Abstention, vote blanc ou nul. Par stratégie, dégoût ou désintérêt, les électeurs pourraient bouder le 2nd tour..." Toujours aussi peu clair, L'Humanité (devenu l'organe officiel de Jean-Luc Mélenchon), qui titre "Le vote anti Le Pen sans chèque en blanc à Macron".

 

Le FN qui a un nouveau président par intérim, Jean François Jalkh, dont Aujourd'hui nous révèle qu'en 2005 il se posait à haute voix, "un certain nombre de questions "au sujet  de l'utilisation du Zyklon B dans les chambres à gaz". Jalkh par ailleurs mis en examen, en mai 2015, notamment pour "escroquerie, abus de confiance" (dans les affaires visant le financement de sa famille politique).

Le Figaro, partage sa une entre la politique  ("Comment Macron cherche des soutiens à droite") et "L'hommage de la nation à Xavier Jugelé, victime du terrorisme".

20 Minutes revient aussi sur "l'émouvant hommage" rendu au policier victime du terrorisme, notamment par son compagnon "Je souffre sans haine" a déclaré Etienne Cardiles, impressionnant de dignité: "Je suis rentré le soir, sans toi, avec une douleur extrême et profonde qui s'apaisera peut être un jour, je l'ignore". Avant de conclure : "Restons tous dignes. Veillons à la paix".

 

-


Marion Calais


Et justement après cet hommage, L'Yonne Républicaine donne la parole à des policiers, trois témoignages anonymes dont ressort un sentiment d'être devenu une cible, une importante charge de travail et un besoin de reconnaissance.
Haro sur les mégots criminels dans Sud Ouest. Le concessionnaire de l'A63 et une association s'allient. Après les récents incendies en Gironde, une campagne de prévention est lancée pour alerter les fumeurs qui ont pris l'habitude de jeter leurs mégots par la fenêtre.

Deux stades, deux villes. deux journaux et un même espoir. Accueillir la demi-finale de la Coupe Davis France - Serbie en septembre prochain. La Voix du Nord et la Provence mettent à la Une les candidatures du stade Pierre-Mauroy et du Vélodrome pour accueillir l'événement.  Décision attendue début mai.


L'histoire du jour nous projette vers le 1er mai ! Et le 1er mai c'est ?

C'est muguet ! Chacun cherche son brin le 1er mai. Et le filon est tel que désormais "une véritable mafia" tente de l'exploiter ! C'est en tout cas ce que dénonce le président de la Chambre Artisanale des fleuristes du Nord dans Aujourd'hui en France, Olivier Turblin parle même de "muguet connection". Et il vient de demander aux quelques 600 maires du département de réglementer la vente lundi prochain. Dans le collimateur : tous ces revendeurs qui s'installent un peu partout le 1er mai, "Eux achètent un muguet de mauvaise qualité qu'ils paient trois fois moins cher que notre meilleur prix chez les grossistes", s'indigne le fleuriste qui évoque le calibrage qui lui est imposé, la TVA à régler.

Bref, concurrence déloyale dénoncée dans un secteur déjà durement éprouvé. Un appel d'ores et déjà entendu par certains maires: à Tourcoing par exemple, un arrêté prévoit désormais une amende de 750 euros. Sachez quand même que, pour les particuliers, la seule vente autorisée est celle de muguet ramassé au jardin ou dans les sous-bois, sans emballage ni ajout d'autres fleurs.


-



Sophie Larmoyer, un coup d’œil vers le Japon, confronté à une pénurie qui fait couler beaucoup d’encre : les Nippons sont à court de Chips, et ça semble assez "grave "

C’est grave puisqu’on en parle bien au-delà de la presse japonaise.  Même le très sérieux américain Wall Street Journal s’en est ému, avec cet article : "La panique des patates au Japon" !

Explications, dans les pages de la revue asiatique Nikkei : le Japon fait face à une pénurie de pommes de terre la récolte très médiocre dans la grande île du nord de l’archipel, Hokkaido, frappe durement les fabricants de chips. Hokkaido produit 80 % des patates nippones, or l’île a subi en août dernier deux typhons, moins de soleil, plus de pluie les répercussions s’en font sentir maintenant Et donc, il y a 10 jours, gros titre : Calbee, Le fabricant qui trust les ¾ du marché japonais de la chips, annonçait qu’il suspendait la distribution de 33 variétés de chips en s’excusant platement auprès de ses clients.

M’enfin, ce n’est pas si grave, si ? Quelque-chose nous échappe ?

Mais si, c’est le drame ! Vous ne mesurez pas l’importance de ce qu’on appelle les "snacks" au Japon  à commencer par les chips. Le Japan Times nous explique même que ça a été l’objet d’un show, en prime time, sur la chaîne de télé Asahi l’an dernier : 2 heures de programmes pour élire les meilleurs snacks auprès de 10.000 consommateurs (et les chips Calbee avaient remporté la 1ère et la 2e places). Et donc à l’annonce de la pénurie du fabricant Calbee, les gens sont vite allés dans les magasins faire des stocks ! Alors… il n’y a pas eu d’émeute, entendons-nous bien, mais les réseaux sociaux frémissaient de photos d’étalages vides dans les boutiques et certains paquets (goût pizza) se sont vendus sur la toile à 6 fois leur prix quand même,  pour des chips.

Et il n’y avait pas moyen d’importer quelques patates ?

Une porte-parole de la compagnie a dit qu’ils faisaient le maximum, ils ont demandé aux producteurs de l’ile du sud, Kyushu, s’ils ne pouvaient pas récolter un peu plus tôt. Apparemment les pommes de terre américaines ne leur donnaient pas satisfaction côté qualité. Mais il y a surtout des obstacles réglementaires : les volumes d’importation du légume sont limités. Les journaux craignent maintenant que la pénurie ne gagne les fast food et les restaurants, très dépendants aussi de la pomme de terre. Protectionnisme plus un ou deux petits cyclones : ça donne ce qu’on appelle au Japon la  "crise de la patate" ! Et c’est l’occasion pour certains Japonais de s’apercevoir qu’ils sont accros à la chips.


-


Eva Roque  Monument – C8 – 21.00

 

C'est le nouveau magazine présenté par Guy Lagache et consacré aux grands monuments dans le monde. Et pour cette première, direction la Tour Eiffel. Pour créer un tel projet, Eiffel a du remporter l’appel d’offre de l’exposition universelle de 1889. Son projet de tour est en concurrence avec la tour d’un certain Jules Bourdet.Mais le ministre du commerce va aider Eiffel. Voici le délibéré de l’appel d’offre

 La suite, c’est un procès avec les riverains, les critiques, une grève des ouvriers, le manque d’argent, un scandale financier qui pousse Eiffel devant un tribunal. Mais qu’importe. Elle est là. Et le génie d’Eiffel est d’avoir conçu la tour comme un mécano. Chaque pièce est construite à Levallois avant le montage sur place. Franck Ferrand le raconte parfaitement.

Dès 1889, le succès populaire est au rendez-vous. Dans le livre d’or Eiffel met en avant les mots de Thomas Edison

Une histoire passionnante racontée par Pierre Lescure agrémentée d’archives incroyables. Une histoire qui aurait pu mal finir. Car la convention entre Eiffel et l’Etat avait fixé à 20 ans l’exploitation de la Tour. Ensuite, elle devait être détruite.

C’était sans compter un ingénieur de l’armée venu toquer à la porte d’Eiffel. Il avait besoin de la tour pour la TSF et les communications en temps de guerre. Une invention qui a sauvé la Tour Eiffel !