Le journal des sports - France-Bulgarie, le match de la revanche

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, un parfum de nostalgie que la France du foot aimerait oublier.

Dans deux jours aura lieu le match France-Bulgarie pour la qualification au prochain Mondial. Et voilà que ressurgit l'un des traumatismes les plus forts de l'histoire du foot français avec un nom, qui donne encore le frisson, Emil Kostadinov, attaquant de l'équipe de Bulgarie. Le 17 novembre 1993 au Parc des Princes, le joueur démolit le rêve américain des Bleus en Marquant un but dans les ultimes instants, précipitant la défaite française et l'élimination de la course au Mondial 1994 aux États-Unis. Sur Europe 1, Eugène Saccomano et Guy Roux en ont tremblé.

Une archive Europe 1 du 17 novembre 1993. Et, clin d'oeil de l'histoire, dans la sélection bulgare 2016, figure un autre Kostadinov, Georgi. On imagine la réaction du public s'il entre en jeu vendredi.

Le mot "sport" du jour.

"Ridicule". Il barre ce matin la Une de L'Équipe. C'est ainsi que le quotidien qualifie une volonté du patron de la FIFA, la Fédération internationale de foot. Gianni Infantino souhaite, dès 2026, soit dans trois Coupes du monde, une édition à 48 équipes engagées soit 16 de plus qu'actuellement. Si l'on voit l'intérêt financier pour la FIFA, qui vendra plus de foot, l'intérêt sportif serait bien faible écrit L'Équipe. Renforçant, par exemple, la faiblesse des petites nations, croquées par les grandes. Cette idée sera débattue la semaine prochaine, la décision est attendue en 2017.

L'histoire du jour.

La mésaventure du joueur de tennis britannique Andy Murray, victime d'un amour débordant.

À la Une ce matin, un parfum de nostalgie que la France du foot aimerait oublier.

Dans deux jours aura lieu le match France-Bulgarie pour la qualification au prochain Mondial. Et voilà que ressurgit l'un des traumatismes les plus forts de l'histoire du foot français avec un nom, qui donne encore le frisson, Emil Kostadinov, attaquant de l'équipe de Bulgarie. Le 17 novembre 1993 au Parc des Princes, le joueur démolit le rêve américain des Bleus en Marquant un but dans les ultimes instants, précipitant la défaite française et l'élimination de la course au Mondial 1994 aux États-Unis. Sur Europe 1, Eugène Saccomano et Guy Roux en ont tremblé.

Une archive Europe 1 du 17 novembre 1993. Et, clin d'oeil de l'histoire, dans la sélection bulgare 2016, figure un autre Kostadinov, Georgi. On imagine la réaction du public s'il entre en jeu vendredi.

Le mot "sport" du jour.

"Ridicule". Il barre ce matin la Une de L'Équipe. C'est ainsi que le quotidien qualifie une volonté du patron de la FIFA, la Fédération internationale de foot. Gianni Infantino souhaite, dès 2026, soit dans trois Coupes du monde, une édition à 48 équipes engagées soit 16 de plus qu'actuellement. Si l'on voit l'intérêt financier pour la FIFA, qui vendra plus de foot, l'intérêt sportif serait bien faible écrit L'Équipe. Renforçant, par exemple, la faiblesse des petites nations, croquées par les grandes. Cette idée sera débattue la semaine prochaine, la décision est attendue en 2017.


L'histoire du jour.

La mésaventure du joueur de tennis britannique Andy Murray, victime d'un amour débordant.