Le journal des sports - Didier Deschamps a le choix des atouts

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, Didier Deschamps a le choix des atouts.

Quelle carte le sélectionneur des Bleus du foot abattra-t-il, demain soir lors du match contre la Bulgarie, en éliminatoires du Mondial 2018 ? Pour embêter ces Bulgares, il faudra, d'entrée de jeu, jeter ses forces vers l'offensive. Ainsi, qui pour évoluer au côté de l'indispensable Antoine Griezmann ? Didier Deschamps pourrait se laisser tenter par une association avec Kevin Gameiro, tout nouveau coéquipier de Griezmann à l'Atletico de Madrid.

Des propos recueillis par Cyrille de la Morinerie pour Europe 1. Griezmann et Gameiro sont déjà auteurs de neuf buts à eux deux en Championnat d'Espagne. France-Bulgarie, c’est demain à 20h45.

Le foot ce matin c'est aussi la Ligue des champions féminine avec la victoire des Lyonnaises, tenantes du titre, 5-2 hier chez les Norvégiennes d'Avaldsnes. Le match retour de ces 16es de finale aura lieu mercredi prochain à Lyon.

Le mot "sport" du jour.

"Boxing Day" C'est le fait, dans beaucoup de disciplines, de disputer des rencontres, lors des fêtes de fin d'année. On vous avait raconté dans Europe 1 Bonjour, le combat que mènent actuellement les rugbymen français, mécontents d'avoir à disputer une journée de championnat, le 24 décembre prochain. L’argument de poids, développé ce matin par Robins Tchale Watchou, président du syndicat des joueurs, est que les spectateurs, le soir du réveillon, auront mieux à faire, que de venir au stade.

La question n'est toujours pas tranchée mais il se pourrait que la majorité des rencontres se déroulent le 23, sauf peut-être un, le 24.


L'histoire du jour.

"Les femmes doivent être en cuisine et pas arbitrer un match d'hommes", c’est la déclaration tout en poésie d'un joueur de foot du Sparta Prague, en République Tchèque, en colère après la décision d'une juge de touche lors d'un match de championnat. Lui et un collègue, auteur lui aussi de propos misogynes, ont été invités à voir comment ça se passait vraiment chez les filles du foot. Ils ont effectué plusieurs jours d'entraînement avec la section féminine du club, histoire que ces messieurs réalisent, comme le dit le président du Sparta Que les femmes sont précieuses".