Le journal des sports - Deux petits nouveaux en équipe de France

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, des langues qui se délient.

Sur le thème du dopage, dans le monde du sport. Avec en ce moment, ce groupe de hackers russes qui agite le haut niveau. Ces informaticiens ont infiltré une base de données confidentielles de l'agence mondiale anti-dopage. Des dossiers medicaux de sportifs sur lesquels apparaissent des substances illicites, dopantes mais autorisées par les autorités. Elles correspondent à la prise de médicaments pour l'asthme ou les allergies. C'est ce qu'on appelle les AUT, Autorisations à usage thérapeuthiques. Mais pour certains, la frontière avec le dopage est mince comme pour Martin Fourcade, le champion de biathlon, qui s’exprime au micro Europe 1 de Corinne Boulloud.

Alexis Pinturault, le champion de ski, va lui jusqu'à dire : "Les AUT, c'est proche du dopage".

À noter hier, une nouvelle liste de sportifs ayant bénéficié d'AUT a été publiée par les hackers russes sur laquelle figure un Français, le nageur Fabien Gilot. C'est le troisième tricolore après l'escrimeur Gauthier Grumier et l'athlète Dimitri Bascou.

Le mot "sport" du jour.

"Novice". Deux petits nouveaux en équipe de France de foot arrivent pour les deux prochaines échéances contre la Bulgarie et les Pays-Bas, vendredi et lundi prochain en éliminatoires du prochain Mondial. Le dernier jeune arrivé est Presnel Kimpembé, 21 ans, le défenseur du PSG a laissé les Espoirs hier soir pour rejoindre les "grands" en remplacement d'Eliaquim Mangala, blessé à une cuisse. L'autre bizuth, c'est Aymeric Laporte, joueur de Bilbao de 22ans, qui a vécu son premier rassemblement hier.


L'histoire du jour ?

Celle de ces rugbymen, prêts à tout pour ne pas disputer la 14e journée de Top 14 à la date prévue et même à faire la grève, ce qui serait une grande première. Quel est le problème avec cette journée ? Elle est prévue le 24 décembre. Certains ne veulent donc pas sacrifier leur réveillon, mais les responsables de la Ligue pour l'instant maintiennent la date. C'est vrai qu'il est traditionnel, au rugby, de jouer pendant les fêtes. Le foot fait relâche et c'est une belle exposition mais c'est la première fois qu'un samedi, jour des matches, tombe précisément le 24.