Le journal des sports - Coupe de la Ligue : Marseille éliminée et Nantes qualifiée

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des sports est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix.

À la Une ce matin, une de rechute pour les Marseillais !

Une Coupe à la grimace, la Coupe de la Ligue. Après trois rencontres sans défaite, élimination hier soir dès les 8es de finale de la compétition à Sochaux, club de Ligue 2 après 4-3 aux tirs au but. Un partout à l'issue du temps règlementaire alors que les Provençaux avaient marqué en premier. Et Rudi Garcia l'entraîneur de déplorer que ses ouailles n'aient sû prendre les devants, avant la loterie des tirs au but.

Rechute pour les Marseillais. Les Nantais, eux, endiguent quelque peu la crise.

Avant-derniers de la Ligue 1, les Canaris sont en quarts de finale ce matin après leur victoire 3-1 face aux Montpellierains. De bons débuts pour le nouvel entraîneur, le Portugais Sergio Conceiao.

Le mot "sport" du jour.

"Ressourcé". Fringant, comme un champion du monde en titre retraité, ce n'est pas si courant. Nico Rosberg, l'Allemand, sacré il y a peu en Formule 1, ne regrette absolument pas le choix qui a été le sien, se retirer des paddocks, quelques jours après son premier titre mondial. L'Allemand de 31 ans, savoure pleinement d'abord, sa réussite sportive, ensuite, les nouvelles vies qui lui tendent les bras.
Nico Rosberg au micro Europe 1 de Julien Pearce. Dans le futur, il se voit pourquoi pas ? Héros de cinéma, dans des films d'action.

Un mot de handball.

Les filles de l'équipe de France espèrent ce soir, accéder aux demi-finales de l'Euro en Suède. Il faudra au moins tenir le match nul face aux Serbes pour le dernier match du deuxième tour.


L'histoire du jour ?

Le rugby français n'aura très certainement pas son grand stade comme les Bleus du foot ont le stade de France. Une enceinte de 80.000 places dans l'Essonne devait être construite, dévolue au XV de France, c'était le souhait de l'ancienne équipe aux responsabilité. Mais ce n'est celui de Bernard Laporte, récemment élu président de la Fédération. Il va soumettre ce matin l'abandon du projet au vote de son comité directeur pour un coût d'annulation d'un peu moins de 20 millions d'euros.