Journal des sports - Objectif huitièmes de finale de la Ligue des Champions pour le PSG

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

L’essentiel de l’actualité sportive présenté par Jérôme Lacroix. 

>> Football (et Rodger Federer)

Objectif huitièmes de finale de la Ligue des champions, la grande Coupe d'Europe pour le PSG. La qualification est possible dès ce soir, lors de la 4e rencontre sur 6 du premier tour. A Bâle, au Parc Saint-Jacques, ces champions de Suisse en titre pourront compter mardi soir sur le soutien de leur plus fervent supporter : Roger Federer, né à Bâle. Avant de briller sur les courts de tennis, il jouait au foot, attaquant, dans un club voisin. Le foot est sa première passion et il rêve de voir ses ouailles renverser les quadruples champions de France.  (FC Bâle-PSG, ce mardi, au parc Saint-Jacques).

Si les Parisiens gagnent en Suisse, il faudra espérer que dans le même temps, les Londoniens d'Arsenal ne perdent pas en Bulgarie face à Razgrad. C'est l'autre match, ce soir, de ce groupe A. 


>> Le mot "sport" du jour : "jackpot"

Le jackpot c'est le salaire astronomique du basketteur français Rudy Gobert. D'ici peu, une nuit de 8h lui rapportera environ 21.500 euros ! Le nouveau contrat qu'il a signé dans la nuit de ludi à mardi lui promet à partir de l'année prochaine et pour les quatre prochaines années, un salaire mensuel de presque deux millions d'euros..

La franchise qui lui offre cette somme, c'est le Jazz de l'Utah, à Salt Lake Citiy, c'est de la NBA, le championnat nord-américain.  Rudy Gobert, 24 ans, né à Saint-Quentin dans l'Aisne et un rouage essentiel des Bleus depuis quelques mois, est donc le nouveau golden boy, le sportif français au salaire annuel le plus élevé.

 

>> L'histoire du jour 

"Un gros con mal élevé et pas sympa"... Les mots sont durs, et ils sont adressés à Benoit Paire, le tennisman français. C'est lui-même qui le dit, à son propos. Il était vraiment au bord des larmes, lundi, après son élimination au premier tour du tournoi de Paris Bercy.

L'Avignonais, au tempérament volcanique, s'est alors laissé aller. L'émotion liée à ses tous récents déboires est remontée. Notamment, son exclusion du village olympique, et sa suspension d'équipe de France, après sa défaite aux JO l'été dernier à Rio, pour une attitude jugée trop désinvolte.