Journal de Roland-Garros : Après la pluie, le beau temps pour les français

  • A
  • A
Le journal des sports est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Tous les jours à 8h40, retrouvez le journal de Roland-Garros : Corinne Boulloud fait le point sur le tournoi sur les courts et en coulisses.

Après la pluie, le beau temps pour les français : reçus 7 sur 7 hier

Carton plein en effet et pour le moment aucun éliminé côté français. Richard Gasquet, dernier qualifié à la tombée de la nuit hier, a rejoint Gilles Simon, Jérémy Chardy, Adrian Mannarino et Caroline Garcia au 2ème tour.
Il faut noter les mentions spéciales aux deux petits derniers : Myrtille Georges, 205ème mondiale, et Mathias Bourgue, 167ème. Invités pour la première fois dans le tableau final d’un tournoi du grand chelem, ils ont réussi à se hisser au 2ème tour. De quoi mettre du beurre dans les épinards avec un chèque de 60.000 euros à la clé pour eux qui n’ont pas les moyens d’engager un kiné à l’année ou de voyager loin en tournoi.

La question du jour : pourquoi Roland Garros n’est toujours pas équipé d’un court couvert pour assurer quelques matches en cas d’intempéries ?

Il est prévu, mais sans doute pas avant 2020, a précisé hier Guy Forget interrogé sur la programmation des matchs contrariée hier jusqu’à 13H30 par la pluie. Les travaux d’extension du stade sont actuellement suspendus en raison d’un énième recours des opposants au dossier. Le nouveau patron de Roland-Garros a donc profité de l’occasion pour rappeler la nécessité de mener à bien ce projet non sans ironie.
Un soutien qui marque l’attachement des joueurs au stade de la porte d’Auteuil.

Le chiffre du jour : 125

C’est le contingent de personnel chargé de l’entretien des courts tout au long de la quinzaine sur terre battue. Ils sont aux petits soins pour les 16 courts occupés à plein temps par le tournoi.

Et enfin, au programme du jour : les N°1 mondiaux.

Serena Williams et Novak Djokovic vont faire aujourd’hui leur entrée dans le tournoi. Ce sera également le cas de Rafael Nadal et Jo-Wilfried Tsonga, demi-finaliste l’an passé. Le N°2 mondial, Andy Murray reviendra sur le court pour finir son match interrompu hier par l’obscurité alors qu’il était mené 2 sets à 1 par le vétéran tchèque Stepanek.