France Télévisions : la rédaction devrait voter une motion de défiance contre Michel Field

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le journal des médias est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

La rédaction de France Télévisions s'apprête à voter une motion de défiance envers Michel Field, le directeur de l'information, avec qui elle est en conflit.

A la Une ce matin :
- Michel Field va devoir affronter une motion de défiance.
- David Pujadas épinglé par le CSA
- D8 obligée de changer le nom d’une de ses séries

 
On commence avec les rédactions de France Télévisions qui préparent une motion de défiance contre Michel Field. 

La fronde contre le directeur de l’information de France Télévisions ne retombe pas, lors d’une assemblée générale hier les journalistes ont décidé de rédiger une motion de défiance contre leur directeur. Elle porte sur la confiance accordée à Michel Field pour diriger l’information de France Télévisions et sera soumise au vote mercredi prochain. Pour rappel, certains journalistes de France 2, France 3 et France TV Info contestent ses méthodes, son mépris et sa désinvolture.
Les journalistes de France Télé qui ont aussi interpellé hier la ministre de la Culture dans une lettre ouverte, ils s’inquiètent auprès d’Audrey Azoulay du rapprochement avec France Info au sujet de la future chaine d’information publique.

David Pujadas se fait taper sur les doigts par le CSA.

Le CSA a examiné une séquence de Des Paroles et des actes du 21 janvier dernier suite à des plaintes de téléspectateurs. David Pujadas recevait Alain Finkielfraut sur le thème de l’islamophobie. Sur le plateau, le philosophe avait été violemment critiqué par une professeur d’anglais qui n’était pas tout à fait neutre puisqu’elle serait en lien avec le parti des Indigènes de la République. Le Conseil regrette que David Pujadas n’ait pas fait état de ces éléments sur l’engagement militant de la jeune femme. Le CSA estime que cela aurait été utile pour la compréhension des téléspectateurs, il demande donc à France 2 de respecter ses obligations de rigueur dans la présentation de l’information.

D8 obligée de rebaptiser une de ses séries

D8 va prochainement diffuser la série anglaise Partners in crime le samedi soir. Une série que la chaine avait décidé d’intituler en français Les Petits Crimes d’Agatha Christie mais ce titre prêtait à confusion.
Alors que France 2 diffuse déjà une série qui s’intitule Les Petits meurtres d’Agatha Christie. Le Parisien de ce matin nous apprend que la productrice de cette série a dénoncé une concurrence déloyale de la part de D8 et a demandé à France 2 de mener une action en justice. Du coup, D8 a été obligé de rebaptiser sa série qui s’appellera désormais Associés contre le crime.

Dernier épisode de The Voice demain soir sur TF1 avant les grands shows en direct la semaine prochaine.

Ce sera la dernière partie de l’épreuve ultime pour les candidats. A l’issue de cette étape, neuf talents par équipe seront sélectionnés pour les lives. Le coach le plus ancien de l’émission est Florent Pagny, présent depuis la première saison là où Bertignac, Garou, et Jenifer ont tous décidé de faire une pause à un moment. Alors Florent Pagny vit-il sa dernière saison de The Voice, il répond au micro d’Europe 1.

Canal + dévoile son dispositif pour le Festival de Cannes. 

Dispositif largement réduit par rapport aux années précédentes, Le Grand journal ne descendra pas sur la croisette cette année, Canal se contentera d’une seule émission La quotidienne du Festival que présentera Michel Denisot chaque soir en deuxième partie de soirée et en crypté, un rendez-vous de 15 minutes.
Selon nos informations, le direct de la montée des marches aura lieu désormais sur iTélé. Le directeur du Festival de Cannes Pierre Lescure et ancien patron de Canal ne déplore pas ce dispositif allégé. Au contraire, il a déclaré hier que "Le Grand journal à Cannes ne donnait pas spécialement le reflet de ce qu’était le Festival", "Ça faisait plaisir aux équipes, un peu de buzz mais pas beaucoup d’audience" a-t-il conclu.

Trois sociétés de production en lice pour une nouvelle émission culturelle sur France 2.

France 2 a lancé un appel d’offre pour une nouvelle émission culturelle le vendredi soir, un nouveau format qui pourrait remplacer Ce soir ou jamais de Frédéric Taddei ou être diffusé en alternance. Télé Star a révélé les trois producteurs qui ont été retenus par France 2, il y a bien Laurent Bon (le producteur du Petit Journal et du Supplément sur Canal), Renaud le Van Kim (ancien producteur du Grand journal) et Pierre-Antoine Capton (créateur de C à vous sur France 5).

Une pétition contre l’arrêt de l’émission On n’est pas plus des pigeons sur France 4.

Pétition lancée sur internet par l’équipe de l’émission déçue de sa suppression, elle a déjà reçu 4500 signatures. Quant au producteur des Pigeons, Stéphane Simon, il demande aux internautes de voter pour que l’émission se poursuive soit sur France 4, soit sur une autre chaine, soit sur le web.

Le patron de TF1 donne deux à trois ans à LCI pour devenir un acteur majeur des chaines d’info.

Dix jours après le lancement de la chaine sur la TNT gratuite, Gilles Pellison a déclaré hier lors d’une assemblée générale du groupe qu’il faudrait deux, trois ans pour juger des résultats face à ses concurrentes BFM TV et iTélé.
L’objectif est d’arriver à 1% d’audience d’ici trois ans.


On termine avec le chiffre du jour :

920.000 euros. Lors de son assemblée générale des actionnaires hier, le groupe TF1 a rendu public le salaire de son PDG. En 2016, Gilles Pelisson touchera donc 920 000 euros de salaire fixe auquel il faut ajouter une rémunération variable qui pourra atteindre 150% de cette somme en fonction de ses résultats. Un salaire stable par rapport à celui de son prédécesseur Nonce Paolini.