Quand on mange moins, la libido revient

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Entre autres bienfaits, s'abstenir d'excès alimentaires permet de retrouver l'appétit sexuel.

Une découverte importante qui ouvre des perspectives dans le traitement du cancer du sein.

C'est la revue scientifique NATURE qui s'en fait l'écho  C'est une avancée majeure, une étude qui permet d'établir une sorte de catalogue quasi exhaustif des anomalies qui interviennent dans les cancers du sein. Cela permet en fait de mieux connaitre la maladie. Et donc forcément de mieux la traiter    

Pour les bébés : prendre de la vitamine D quotidiennement limite la prise de poids.    

Les pédiatres prescrivent systématiquement de la vitamines D aux nouveaux nés dés la sortie de la maternité. Et bien dans un article publié dans une revue canadienne, des chercheurs de l’université de McGill à Montréal ont montré que les bébés qui avaient pris leur dose de vitamine D quotidiennement entre 1 et 12 mois avaient en moyenne 450 grammes de graisse en moins à l'âgé de trois ans.         

Un régime faible en calories est bon pour la libido       

D'après des chercheurs de l'université de Louisiane aux États-Unis quand on mange moins la libido revient, on est de bonne humeur et la qualité du sommeil s'améliore. Pour arriver à ce constat les scientifiques ont suivi 220 personnes pendant deux ans. Toutes étaient en surpoids. Le groupe a été divisé en deux  D’un côté, 145 cobayes devaient se mettre au régime.

De l’autre, 75 volontaires ne devaient rien changer à leurs habitudes.  et ils devaient répondre à un questionnaire sur la qualité de leur sommeil leur libido et leur humeur.    

Résultats : les scientifiques ont noté une amélioration de la libido, de l’humeur et de l'état de santé général du groupe A celui qui était au régime...de 25%.    

Malgré un passage difficile au début du régime où la faim s’est fait sentir, l’étude a démontré ses bienfaits au bout d’un an.       

Les erreurs médicales sont la troisième cause de décès aux Etats-Unis.

C'est une étude publiée dans la très sérieuse revue British Medical Journal (BMJ).  On estime à 250 000 morts par an les conséquences des erreurs médicales, même s'il  n'existe aucune statistique officielle qui ferait la corélation exacte.  Les deux auteurs ont remonté des études à 1999. Les gens meurent d'erreurs de diagnostic, de surdoses de médicaments, de soins fragmentés, de problèmes de communications ou de complications évitables ces auteurs réclament que des enquêtes indépendantes puissent être effectuées rapidement dans certains décès pour déterminer si des erreurs médicales ont été commises.       

Le kombucha, serait le nouvel élixir santé.

Oui encore un aliment miracle à ajouter ans la liste des aliments bon pour la santé. Il s'agit du kombucha, très à la mode aux États-Unis, une  boisson fermentée à base de thé vert ou de thé noir et de sucres.  Ça s'installe de plus en plus en France.  Il est vanté pour ses vertus thérapeutique parce qu'il est riche en bactérie et en levure donc un anti-inflammatoire et un anti-oxydant puissants.  Aucune preuve scientifique de son efficacité, le kombucha ne coûte pas plus de 5 euros dans les magasins bio.    

LE CHIFFRE DU JOUR:300    

300 euros pour inciter les femmes à l'arrêt du tabac. Une étude est menée dans 16 hôpitaux en France pour tester l’efficacité de l'argent dans le sevrage tabagique des femmes enceintes.  Les chiffres le disent  18 % des femmes continuent à fumer pendant le dernier semestre de leur grossesse.  Concrètement, les participantes à l’étude seront partagées en deux groupes. Le premier recevra 20 euros à chaque visite prénatale mensuelle, où un point sera fait sur la consommation tabagique. Le second groupe recevra la même somme, ainsi que 20 euros supplémentaires à chaque mois en cas d’abstinence, vérifiée par un contrôle des urines.    

Au final, une femme sevrée pourra percevoir jusqu’à 300 euros si elle entre dans l’étude dès le début de sa grossesse.