Le virus Zika gagne du terrain aux Etats-Unis

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Les femmes enceintes qui se sont rendues depuis le 15 Juin dans le quartier touristique de Wynwood à Miami, connu pour ses restaurants et sa vie artistique, sont invitées à contacter un médecin.

A la Une ce matin : 
- Des chercheurs auraient trouvé le gène de la dépression
- Plus les règles et la ménopause arrivent tard, plus les femmes vivent longtemps
- Un casque audio aux mille vertus, dont celui de lutter contre l’anxiété
- Sans oublier le chiffre du jour

Mais on commence par le virus Zika qui gagne du terrain aux États-Unis.

A Miami, en Floride, c’est un quartier entier qui est déconseillé aux femmes enceintes.
Les autorités de santé américaines redoutent la propagation par les moustiques, du virus du Zika, qui peut causer de graves malformations du fœtus.
Les femmes enceintes qui se sont rendues depuis le 15 Juin dans le quartier touristique de Wynwood, connu pour ses restaurants et sa vie artistiques, sont invitées à contacter un médecin.

La dépression, c’est dans les gènes…

On savait déjà que la dépression ne se limitait pas seulement aux aspects psychologiques et familiaux mais jusqu’alors, on n’avait pas encore réussi à identifier les variations génétiques qui influent sur le risque de dépression. C’est maintenant chose faite, avec cette étude réalisée sur 121.000 personnes diagnostiquées comme dépressives en Europe.
Une étude qui confirme l’influence des gènes sur le risque de dépression et un pas de plus pour mieux comprendre la composante biologique de cette maladie et aider au développement de nouveaux traitements.
Les chercheurs espèrent bien trouver des gènes associés à la dépression et qui diront clairement qu’il s’agit d’une maladie du cerveaux et ce afin de "diminuer la stigmatisation des malades".
Pour rappel, la dépression touche 350 millions de personnes dans le monde.

Plus les règles et la ménopause arrivent tard, plus les femmes vivent longtemps.

C’est ce que révèle une nouvelle étude de l’université de San Diego en Californie.
Celles qui font tardivement l’expérience des premières règles et de la Ménopause ont plus de chance de vivre au-delà de 90 ans. C’est le cas pour 55% des 16 000 participantes à cette étude.
Ces femmes qui avaient eu leur règles ou leur ménopause plus tard que la moyenne, étaient globalement en meilleur santé et avaient moins de maladies coronariennes que la moyenne également.

On vous parlait hier de santé connectée.

On découvre aujourd'hui un nouvel outil, il s'agit d'un casque audio cette fois-ci.
Son nom : mélomind. Il est censé aider son propriétaire à mieux lutter contre la bête noire de nos vacances, c’est-à-dire le stress ou l'anxiété. Grâce à des capteurs, le casque lit les ondes cérébrales de celui qui le porte et les transmet à son smartphone qui en retour, va vous envoyer une douce musique.
Les détails avec Pierre Herbulot

On survit deux fois plus au cancer que dans les années 70.

Les traitements sont meilleurs et les diagnostics se font plus tôt. Mais toute médaille a son revers et si le cancer tue moins que dans les années 70, il apporte son lot d’effets secondaires comme la dépression, les difficultés financières mais également la lourdeur des traitements.


On termine avec le chiffre du jour

28, comme le nombre de jours au cours desquels les bébés prématurés ont besoin d’être allaités. Cela leur permettrait de mieux développer leur cerveau ainsi que de plus grandes compétences de mémoire au cours de l’enfance.