Addict à Facebook

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'info santé du jour est une chronique de l'émission Allô Europe 1
Partagez sur :

Le réseau social serait davantage addictif que certaines drogues dures.

Marisol Touraine repart en guerre contre le tabac.

La ministre de la santé souhaite « une augmentation du prix de vente, forte et significative » et ce, avant la fin du quinquennat… « C’est un enjeu public, et ça marche », rappelle-t-elle.

"Il faut procéder par étapes : d’abord le paquet neutre, le paquet sans logo qui doit être mis en place le 20 Mai, puis une hausse du prix de ce paquet." Alors, les fumeurs vont-ils devoir payer leur paquet de cigarettes 10 euros?

Marisol Touraine est décidément sur tous les fronts, puisque la ministre de la santé se penche sur le burn-out.

Elle cherche à définir médicalement ce qu’est cette souffrance au travail. Un groupe réunissant des médecins, des experts et des chercheurs va être mis en place pour définir médicalement la maladie et la manière de se soigner.

Il faut dire que tout est très flou autour du burn-out. Les chiffres d’abord : on estime entre 30 000 et 3 Millions le nombre de personnes touchées en France par cette pathologie médicale dont les symptômes sont un épuisement émotionnel et une dépersonnalisation. Rappelons qu’à ce jour, aucun pays n’a encore reconnu le burn-out comme maladie professionnelle.

Facebook serait aussi addictif que la cocaïne

Nous avons tous déjà essayé d’arrêter les réseaux sociaux pendant quelques jours, histoire de faire une pause, et puis on a craqué (oui, on est faible) et on a posté une vidéo de chat, comme ça, juste pour l’amour du partage…et des félins. Nous serions donc de grands junkies, de véritables toxicomanes, si l’on en croit cette étude américaine qui vient de montrer grâce à l’IRM que Facebook stimule les mêmes zones du cerveau qu'une drogue comme la cocaïne. Déjà, en 2012, une recherche américaine avait démontré que le réseau social était plus addictif que le sexe ou le tabac. Concrètement, la surdose de Facebook peut aller jusqu'à empêcher les usagers de contrôler leur impulsivité. Du coup, des thérapiescognitivo-comportementales se mettent en place pour lutter contre les addictions.

Père-fils, rien de tel que de passer des moments ensemble.

Il serait bon pour chaque jeune homme, notamment à la période de l’adolescence, de passer du temps avec son père. Plus que de paroles, les relations avec la figure paternelle se doivent d’être construites sur des actions communes. C’est ce que rappelle Christian Krumb, psychopraticien et auteur de « Pères-fils ». Faire du sport avec son fils, aller au cinéma avec lui peut être une manière de répondre « présent ». Pour d’autres hommes, ce peut être des concours de pêche, des journées de randonnées, des séances de bricolage dans un garage…

L’important est de « faire ensemble »…et sans la mère, précise-t-il.

Le chiffre du jour  : 9 Français sur 10 s’informent auprès du médecin.

On dit souvent que ce sont vers les forums internet que les français se tournent ou vers les remèdes de grand-mères, mais les Français plébiscitent plutôt le médecin comme premier interlocuteur en matière de conseils sur la santé. C'est en tout cas la conclusion d’une enquête réalisée pour l’institut BVA. L'enquête montre également que plus de 8 français sur 10 sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les généralistes, les infirmiers, les spécialistes ainsi que les dentistes et orthodontistes.

En revanche, la qualité des soins délivrés par les urgences hospitalières est jugée moins satisfaisante, avec seulement 55% d’avis favorables.