Verdez vs Castaldi : La guerre des tweets

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Benjamin Castaldi a tenu à répondre par un tweet aux propos de Gilles Verdez le concernant dans Touche pas à mon poste. Nikos Aliagas, Christophe Beaugrand, Gérard Louvin ont soutenu publiquement Benjamin Castaldi sur Twitter avant que Cyril Hanouna n'appelle au calme sans manquer pour autant d'apporter son soutien à son chroniqueur.

Le fait média du jour, c’est cette guerre des tweets qui s’est déroulée hier. Des clashs à répétition autour de la polémique entre Cyril Hanouna et Benjamin Castaldi. Hier, sur Twitter, Nikos Aliagas, Christophe Beaugrand ou encore Gérard Louvin sont montés au créneau.

Quel est le point de départ de cette guerre ?

C’est une déclaration de Gilles Verdez, chroniqueur de Touche pas à mon poste, un coup de gueule virulent poussé contre Benjamin Castaldi.

D’abord, petit élément de contexte, pour comprendre ce coup de sang : dans une autobiographie parue récemment, Benjamin Castaldi a eu des mots très durs contre Cyril Hanouna. Il qualifie l’animateur de "despote", de "tyran" qui fait la pluie et le beau temps sur D8.
Des propos qui ont agacé Gilles Verdez, qui s’est énervé en direct, mardi soir, sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Gilles Verdez, fidèle à son habitude, s’emporte. Les mots sont violents.
Hier matin, Benjamin Castaldi a tenu à répliquer au chroniqueur. Il a choisi Twitter pour le faire avec une série de messages dans lesquels l’animateur cite Michel Audiard : "quand on mettra les cons sur orbite Gilles Verdez n'a pas fini de tourner..."
Il en a remis une couche un peu plus tard dans la journée : "Si la connerie se mesurait, Gilles Verdez servirait de mètre étalon..."
Avant de conclure avec ce dernier message : "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît. Ça, c’est pour toi mon Gilou ! Et bonne journée !"

Hier, des animateurs sur Twitter sont aussi montés au créneau.

Malgré un début de réconciliation, mardi soir, dans l'émission de Jean-Marc Morandini, sur le plateau de Face à France, on avait assisté à une explication très franche entre Cyril Hanouna et Benjamin Castaldi, le tout dans une ambiance plutôt détendue.

Les tensions entre les deux animateurs semblent en passe de se dissiper.

Mais c’est désormais la guéguerre entre Benjamin Castaldi et Gilles Verdez qui agite les réseaux sociaux. Une passe d’arme dans laquelle plusieurs animateurs se sont invités.
Le premier d’entre eux, c’est Nikos Aliagas, qui participe pourtant très rarement aux clashs : à la mi-journée, hier, il sort du bois et il vole au secours de Benjamin Castaldi avec ce message : "C’est un bon pro, c’est un bon gars. Qu'on lui foute la paix". Puis Nikos ajoute : "Donneurs de leçons de pacotille taisez-vous enfin, vous êtes pathétiques". Un message très partagé par les internautes qui a été retweeté plus de 700 fois.
Puis le producteur Gérard Louvin qui déclarait approuver à 150 % le message de Nikos. Même chose aussi pour Christophe Beaugrand, l’animateur de Secret Story qui ajoutait "Benji je te kiffe".

Mais ces soutiens à Benjamin Castaldi, ce sont aussi une manière indirecte de s’en prendre à Gilles Verdez.
Cyril Hanouna a donc tenté de calmer le jeu.
En début d’après-midi, l’animateur a tenté d’apaiser les esprits avec ce message : "Mes amis si vous avez qq un à attaquer c moi et pas @gillesverdez je défendrai tjs mes équipes #calmos"

Mais le calme, pas certain qu’il revienne rapidement. Demain Benjamin Castaldi sera invité de la Médiasphère sur LCI. Ecoutez, en avant-première, un extrait d’un petit message personnel qu’il adresse à Gilles Verdez.

Benjamin Castaldi sera bientôt sur le plateau de Touche pas à mon poste. L’occasion peut-être d’enterrer enfin la hache de guerre. Rien n’est moins sûr !