The Voice : deux candidats abattus aux Etats-Unis en l'espace de 10 jours

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Aux États-Unis, deux candidats de The Voice ont été tués par balles en moins de 10 jours.

Le fait média du jour, c’est le 2e meurtre d’un ancien candidat de The Voice aux États-Unis. En l’espace de 10 jours, deux talents du célèbre concours de chant ont été abattus par balles.

Ce week-end, c’est un ancien candidat de l’édition mexicaine de The Voice qui est décédé, après avoir été touché par balles, en pleine rue à Chicago.

Il s’appelait Alejandro Fuentes et était surnommé "Jano", il était âgé de 45 ans.
Jeudi dernier, après avoir célébré son anniversaire avec des amis, il regagne son véhicule pour rentrer chez lui. A cet instant, sur un parking, un individu se présente face à lui et lui intime l’ordre de descendre de voiture.
Mais Alejandro refuse de s’exécuter. Son agresseur sort alors une arme et ouvre le feu à plusieurs reprises. L’ancien candidat est touché à la tête par trois balles. Hospitalisé, il est resté entre la vie et la mort pendant 48 heures. Il s’est éteint ce samedi.
En 2011, Alejandro Fuentes avait participé à "La Voz", la déclinaison mexicaine de The Voice. Il était allé jusqu’à la finale du télé-crochet. Depuis, il s’était installé à Chicago où il était devenu professeur de chant dans une école de musique.
Ce matin, le tireur n’a toujours pas été appréhendé. Alejandro Fuentes est la victime de ce qui ressemble à un crime crapuleux, à l'épilogue tragique d'un vol de voiture qui a mal tourné.

Il y a une dizaine de jours, on apprenait le décès par balles d’une autre ancienne candidate de The Voice.

Christina Grimmie avait 22 ans. En 2014, elle avait participé à la 6e édition de la version américaine de The Voice, elle avait terminé troisième du télé-crochet.
Il y a une dizaine de jours, à l’issue d’un concert qu’elle venait de donner avec son groupe à Orlando en Floride. Elle s'attardait avec quelques fans et signait des autographes, prenait quelques selfies quand un homme s’est attaquée à elle, là aussi avec une arme à feu. Il a abattu la jeune femme avant de retourner l’arme contre lui et de se donner la mort.
Sa disparition a provoqué une onde de choc aux États-Unis. Elle était considérée comme une star naissante qui avait d’abord conquis le cœur du public et des jurés, et notamment celui d’Adam Levine, le leader de Maroon 5, qui était son coach dans le télé-crochet.

La question qu’on se pose : y a-t-il un lien entre ces deux meurtres ?

Non, rien ne permet d’établir le moindre lien entre Christina Grimmie et Alejandro Fuentes. Rien, si ce n'est l'appartenance de ces deux artistes à la grande famille des anciens candidats du télé-crochet.
Un concours de circonstance tragique. Si Alejandro Fuentes est la victime du geste d’un délinquant voleur de voiture, la mort de Christina Grimmie est quant à elle la conséquence du coup de folie d'un déséquilibré. La police a établi que son meurtrier était un fan de la chanteuse, qu’il était obsédé par elle.

Deux actes qui endeuillent la franchise de The Voice, présente dans plus de 60 pays à travers le monde. Un programme frappé deux fois, en l'espace d'une semaine.