Tensions au sein de Canal +

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Depuis plusieurs jours, Canal + se réorganise pour la saison prochaine et la grille des programmes est susceptible de connaître plusieurs changements. Après la rumeur de la disparition des Guignols, c'est au tour du Grand Journal d'être sur la sellette.

Retrouvez le fait médias du jour tous les matins dans le Grand Direct des Médias de 9h à 10h.

Vendredi, à l'issue d'une réunion, Vincent Bolloré, le président du conseil de surveillance du groupe Vivendi (dont dépend Canal +) a rassuré tous les fans des marionnettes emblématiques de la chaîne cryptée. " La grille du soir en clair pose un problème parce que cela fait deux ans que l'audience s’érode un peu. Les émissions coûtent à peu près trois fois plus cher que la concurrence et la concurrence nous a battus" explique Vincent Bolloré. "Sur les Guignols, c'est évidemment un actif historique. Il n'est même  pas question ni de céder Les Guignols à quiconque ni de les abandonner.", ajoute l'homme d'affaires.

Plusieurs possibilités sont envisagées : un glissement vers un format hebdomadaire ou un transfert vers une autre chaîne du groupe (D8). Le but est de récupérer des abonnés avec des programmes phares de la chaîne.

Les problèmes d'audiences que connait la chaîne obligent Vincent Bolloré à faire des économies. Les Guignols de l'Info mobilisent 300 personnes par jour et un budget quotidien qui avoisine les 100.000 euros pour seulement 8 minutes de programme.

Une autre décision prise par Vincent Bolloré lors de la réunion, concerne l'organigramme de la chaîne. Rodolphe Belmer, le directeur général, a été remercié et remplacé par Maxime Saada.

Le Grand Journal présenté par Antoine De Caunes est lui aussi menacé de ne pas être reconduit la saison prochaine. Parmi les pistes explorées, la création d'un nouveau programme avec Bangumi, la société de production de Yann Barthès. Autre nouvelle, Maïtena Biraben pourrait devenir le nouveau visage de l'access sur Canal +.