Télé-réalité : qui des "Ch'tis", des "Ex" ou de "Secret Story" s'en sort le mieux ?

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

La guerre des télé-réalité de la rentrée a débuté avec trois programmes sur NRJ12, NT1 et W9.

En ce moment, pas moins de trois programmes représentent le genre à la télévision sur trois chaînes de la TNT. Des chaînes qui misent encore sur ce type de programmes pour séduire les jeunes téléspectateurs.

Trois programmes, trois concepts. On pensait que la télé-réalité était en perte de vitesse. Trois chaînes y croient encore en cette rentrée. Les deux premières à avoir dégainé, il y a une dizaine de jours, ce sont W9 et NRJ12. W9 avec Les Marseillais et les Chtis contre le reste du monde. Une sorte de croisement de deux programmes forts de la chaîne : Les Marseillais et Les Chtis. On y retrouve les candidats emblématiques des précédentes saisons, Julien, Jessica, Kevin, Carla et quelques autres. Ils sont associés pour affronter d’autres candidats dans des épreuves sportives ou des défis, sous le soleil de Palma de Majorque.

Pour NRJ12, direction la Thaïlande qui a lancé la semaine dernière La revanche des ex. Huit célibataires, dans un décor paradisiaque qui pensent participer à une télé-réalité classique. Sauf qu'au milieu des vacances paisibles au soleil, un élément va venir chambouler les plans : des ex de chacun d’entre eux vont arriver sur place, au compte-goutte, pour régler quelques comptes. L’objectif, il est évident : créer des clashs en pagaille entre d’anciens amoureux.

Depuis lundi, un troisième larron est venu se mêler à cette lutte, Secret Story, diffusé désormais sur NT1. C’est la marque de télé-réalité la plus populaire et pour cause, c’est la plus ancienne. C’est la 10e saison de ce programme diffusé initialement sur TF1. Secret Story est un peu à part, puisqu’elle appartient à une sous-catégorie du genre. Il s’agit d’un programme d’enfermement où les candidats vivent en vase clos et doivent deviner les secrets de leurs petits camarades. 

Audiences : est-ce que le genre fonctionne encore ? Il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions. Ça fait seulement 10 jours que W9 et NRJ12 sont entrés dans la danse et seulement deux jours que NT1 a lancé la sienne. On peut tout de même observer une première tendance.

W9 tire son épingle du jeu. La chaîne diffuse chaque jour deux inédits des Marseillais. Sur sa première semaine de diffusion, le programme a attiré en moyenne 383.000 téléspectateurs pour le premier numéro et près de 600.000 pour le second. C’est supérieur d’un point à la moyenne de la chaîne.

Sur NRJ12, ça n’est pas le même constat. La revanche des ex peine à convaincre. Sur l’ensemble de la première semaine de diffusion, elle réalise une moyenne de 231.000 téléspectateurs, pour 2,3 % du public global. Cette fois encore, c’est au-dessus de la moyenne de la chaîne, mais ça reste très loin des objectifs.

Pour NT1, c’est encore plus difficile de tirer des conclusions. Secret Story a démarré vendredi dernier avec un prime événement sur TF1, mais les quotidiennes ne sont à l’antenne que depuis trois jours. Avec 688 000 téléspectateurs lundi et 679 000 hier soir, c’est un début franchement encourageant.