Télé : la rétrospective de 2015

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Guillaume Genton dresse le bilan des temps forts de cette année télé 2015, une année riche en rebondissements, en rires, mais aussi parfois en larmes.

Le fait média du jour, c'est la rétrospective des temps forts de cette année télé 2015, une année riche en rebondissements, en rires, mais aussi parfois en larmes…
Alors quels sont ces évènements qui ont marqué la télévision ces 12 derniers mois ?

Il faut rappeler cette année télé 2015 a démarré avec une tragédie.

Cette tragédie, c'est l'accident survenu sur le tournage de Dropped. Nous sommes le 9 mars 2015 en Argentine, les équipes de production d'Adventure Line sont en plein tournage de Dropped, un nouveau jeu d'aventure pour TF1, lorsque deux hélicoptères réquisitionnés pour une épreuve se télescopent. A bord : trois sportifs français de haut niveau et candidats de l’émission : le boxeur Alexis Vastine, le nageuse Camille Muffat, et la navigatrice Florence Arthaud, deux pilotes argentins, et cinq personnes de l'équipe de production. Aucune de ces 10 personnes présentes sur le tournage n'a survécu au drame.

Deux jours plus tard, un animateur va rendre hommage aux victimes de Dropped avec une vive émotion dans son émission. Cet animateur, c'est Cyril Hanouna, pourtant habitué à nous faire rire avec ses blagues potaches dans Touche pas à mon poste. Pour Cyril Hanouna et ses chroniqueurs, 2015 aura été l'année de la consécration : l'émission s'impose plus que jamais comme le premier talk-show de France avec des audiences à peine croyables pour une émission sur la TNT : le 23 novembre dernier, 1.860.000 personnes étaient devant D8 pour rire avec Hanouna et sa bande qui recevaient alors Florence Floresti.

Le rire à la télé en 2015, c'est aussi l’année mouvementée des Guignols. Suite à l'arrivée de Vincent Bolloré à la tête du groupe Canal +, leur déprogrammation avait annoncée cet été, mais finalement les marionnettes emblématiques de la chaîne cryptée sont bel et bien revenues ce mois-ci, dans une version reliftée, diffusée en crypté uniquement: Nouveau plateau, nouvelles marionnettes, mais aussi nouveaux auteurs. Mais après seulement une semaine à l'antenne, difficile de dire si cette version 2015 des Guignols est une réussite ou un échec.

2015 aura également été marquée par un mercato très mouvementé chez les animateurs.

Et comment parler de cette année télé sans évoquer le départ de Claire Chazal. Remerciée par TF1 après 24 ans de bons et loyaux services aux commandes des journaux du week-end, la journaliste a présenté son dernier JT le 13 septembre dernier, il est alors 20h35 lorsque Claire Chazal délivre son message d'adieu aux téléspectateurs.
Ce soir-là, plus de 10 millions de Français sont devant TF1, ce score exceptionnel pour un JT fait du départ de Claire Chazal l'évènement le plus marquant de cette année télé 2015.

Quelques semaines plus tôt, d'autres personnalités du petit écran ont quitté leurs chaînes pour de nouvelles aventures. Alessandra Sublet a abandonné France 2 et ses soirées à la Tour Eiffel pour présenter de grands divertissements sur TF1, tandis que Benjamin Castaldi et Valérie Damidot ont fait le pari risqué de rejoindre une chaîne de la TNT en pleine refonte éditoriale : Cette chaîne, c'est NRJ 12, dont la rentrée 2015 aura globalement été un échec, avec les déprogrammations successives de L'Académie des neuf, le Mag, Le labo de Damidot, mais aussi Coup de jeune à Vegas.

 
Ce qu'il faudra retenir de 2015 à la télévision, c'est aussi le franc succès remporté par la fiction Française.

26 janvier 2015 : TF1 diffuse en prime-time un téléfilm avec Fred Testot et Odile Vuillemin. L'Emprise raconte l'histoire vraie d'une femme battue et bouleverse plus de 8,5 millions de téléspectateurs, c'est tout simplement la 5ème meilleure audience de l'année, toutes chaînes confondues.

Ce succès de la fiction française, on le doit à des films évènements, mais aussi à des séries : Une chance de trop et Le Mystère du lac sur TF1, mais aussi l'excellente Dix pour cent, réalisée par Cédric Klapisch, qui raconte les dessous du show business en France par le prisme des agents artistiques.

Autant de fictions françaises plébiscitées par les téléspectateurs et par la critique, certaines d'entre elles ont même été vendues à l'étranger.

Demain soir, les chaînes se mettront sur leur 31 pour terminer en beauté cette année télé 2015. Avec de grands rendez-vous d'information, du divertissement, mais aussi de belles fictions, cette année encore, le petit écran nous aura fait vivre beaucoup émotions.