"Salut les Terriens" (C8) : rien ne va plus entre Robert Ménard et Thierry Ardisson

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct
Partagez sur :

En pleine chronique de Tom Villa dans "Salut les Terriens", le maire de Béziers, Robert Ménard a quitté le plateau déclenchant une polémique qui a duré tout le week-end.

Samedi, le maire de Béziers était invité dans l'émission de Thierry Ardisson, mais il n’a pas supporté certaines allusions d’un chroniqueur contre lui, au point de quitter le plateau.

Départ et insulte. Un incident plutôt rare en télévision, le départ d’un invité, en pleine émission. Et le responsable de cet incident, c’est notre ancien camarade du Grand direct des médias, l’humoriste Tom Villa. En juin dernier, sur le plateau de Salut les Terriens, il avait déjà provoqué la colère de Robert Ménard après une allusion à son épouse qui n’a pas changé de nom en se mariant avec lui. À l’époque, le maire de Béziers avait qualifié de "minable" ce trait d’humour.

Samedi soir, Tom Villa voulait donc apaiser ses relations avec Robert Ménard, à sa façon, bien sûr. Avec une lettre un peu acide, ponctuée de silences, dans laquelle il laissait planer volontairement petits moments de flottement. Ce qui a fortement déplu à Robert Ménard.

Pour Robert Ménard, l’évocation d’Adolphe Sax, dont le prénom fait évidemment référence à une page très sombre de l’histoire, c’est le coup de grâce… Après seulement quelques minutes d’émission, il décide de quitter le plateau de Thierry Ardisson en lui demandant au passage "d'aller se faire foutre". Une séquence que Thierry Ardisson a tout de même conservée au montage.

Réponse sur Twitter. L'histoire aurait pu en rester là, mais elle a pris une toute autre tournure ce week-end. Mais Robert Ménard n'a pas voulu en rester là. Et il a diffusé sur son compte Twitter un message laissé sur son répondeur par Thierry Ardisson, après l’enregistrement de l’émission.



Ce message, le maire de Béziers l’a assorti d’un petit commentaire, qualifiant ironiquement Thierry Ardisson de "toujours aussi classe". Dans le même temps, Robert Ménard recevait aussi quelques messages de soutien. Parmi eux, on retrouve Gilbert Collard, membre du bureau politique du Front National. Sur Twitter samedi soir, il donnait raison à Robert Ménard en qualifiant l’émission de Thierry Ardisson de "piège à cons".