Deux journalistes américains abattus en direct

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct des médias
Partagez sur :

Deux journalistes américains ont été abattus en direct à la télévision par l'un de leur ancien collègue qui a publié la vidéo des meurtres sur les réseaux sociaux.

Deux journalistes d'une chaîne locale américaine, WDBJ, ont été abattus alors qu'ils réalisaient un direct le mercredi 26 août. Le drame a eu lieu mercredi matin vers 6h45, lors d'une interview réalisée en direct à Smith Mountain Lake en Virginie, aux Etats-Unis. Un homme a abattu par balles la journaliste Alison Parker, 24 ans, et son caméraman Adam Ward, 27 ans. La vidéo de l'assassinat qui a été diffusée en direct à la télévision, est à peine croyable : la caméra filme la réaction de la jeune femme voyant son collègue attaqué sous ses yeux, avant un plan fixe au sol. La personne interviewée par la jeune femme a également été blessée par balle au dos.

Quelques heures après l'attaque, la vidéo du meurtre a été diffusée sur les réseaux sociaux sur le compte de Bryce Williams. De son vrai nom Vester Lee Flanagan, le principal suspect âgé de 41 ans, ancien employé de la chaîne de télé.  D'après WDBJ, Bryce William, pris en chasse sur l'autoroute, a tenté de semer les policiers mais sa voiture est sortie de la route. Il a été trouvé blessé par balle dans son véhicule. La police locale  a annoncé son décès après avoir été transféré à l'hôpital.

Par ailleurs, ABC News a annoncé avoir reçu un fax de 23 pages la nuit dernière d'une personne prétendant être Bryce Williams. Selon l'auteur du document, la tuerie de Charleston dans laquelle neuf personnes noires ont perdu la vie a constitué "le point critique" qui l'a poussé à l'acte. Bryce Williams affirme également avoir été victime de discrimination raciale et d'harcèlement au travail.