Comment le changement d'heure impacte les audiences télé

  • A
  • A
Le fait médias du jour est une chronique de l'émission Le grand direct
Partagez sur :

Le passage à l'heure d'hiver influence la consommation télé. Tout se joue à un moment précis : celui de l'access prime time.

Le changement d'heure va de pair avec le changement de nos petites habitudes télé. Cela intervient essentiellement sur cette tranche horaire bien particulière qu’on appelle "l’access prime time", entre la fin d’après-midi et le début de soirée.

Rentrer plus tôt et allumer la télé. C’est à ce moment de la journée que le soleil se couche. Il fait nuit plus tôt, et cela a tendance, logiquement, à faire rentrer plus tôt à la maison. Et en conséquence, à faire allumer la télévision plus tôt que d’habitude.

Cette modification du comportement touche une part non négligeable de la population, puisque en moyenne, c’est près d’un million de téléspectateurs supplémentaire qui vient grossir le réservoir d’audience des chaînes.

En replongeant dans les audiences de l’année dernière, si on compare les moyennes de la semaine précédant le changement d’heure avec celles de la semaine qui suit, on se rend que certains tirent leur épingle du jeu.  "Bienvenue à l’hôtel" sur TF1 gagnait ainsi 300 000 téléspectateurs en moyenne, quand "Money Drop" en gagnait 450 000. Sur M6, "Les Reines du shopping" gagnaient 200 000 téléspectateurs.

Le jeune public toujours en cours. A l’inverse, d’autres programmes ne bénéficiaient pas de ces augmentations. C'était le cas de "Secret Story", sur NT1 et des "Chtis et des Marseillais" sur W9 qui restaient dans des niveaux inchangés… Pour ces deux derniers programmes, qui s’adressent à un public jeune, l’explication est simple : le changement d’heure n’impacte pas leurs habitudes et l’heure à laquelle ils allument leur télévision.

Décalage avec le pont de la Toussaint. Mardi, on devrait donc assister à des records en pagaille. Eh bien oui, mais non. Ce serait un peu trop facile. Cette année, il y a un cas particulier avec le week-end prolongé de la Toussaint. L’année dernière, ce jour férié tombait un dimanche. L’impact était donc quasi nul. Mais cette année, il tombe un mardi. Ça en a poussé quelques-uns à prendre leur lundi pour faire le pont et donc à déserter leur petit écran.

Ce lundi soir, d’autres iront sans doute fêter Halloween entre amis. Et puis, il y a un autre paramètre à prendre en compte : un paramètre qu’on néglige parfois : c’est le facteur météo. En ce moment, les températures sont encore relativement douces, et on ne se précipite pas encore à la maison lorsqu’on sort du travail.

Certaines chaînes ont anticipé cette drôle de période. Lundi soir, "Touche pas à mon poste" proposera un best-of. Il en sera de même dmardi soir. Une occasion à saisir pour "C à vous" et "Quotidien", les oncurrents, qui eux, seront en inédit. En revanche,  sans être devin, on peut prendre les paris que cette semaine, les émissions d’access retrouveront toutes des niveaux très élevés.