Jean-Luc Mélenchon : "Je ne crois pas au libre-échange, je suis pour le protectionnisme"

  • A
  • A
La revue de presse est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Attaché à la défense de l'environnement, Jean-Luc Mélenchon propose de réorganiser l'agriculture française par le bio. 

Bonjour Thomas, bonjour Julie, bonjour Jean-Luc Mélenchon et bonjour à tous

Ce matin j’aurais pu vous parler de cet article des Echos qui nous annonce la mort des hypermarchés. Enfin une bonne nouvelle, on va cesser d’écraser les producteurs, de transformer les centre-ville en déserts commerciaux et d’inciter les consommateurs à acheter toujours moins cher des produits industriels qui leur évitent la fatigue d’éplucher une carotte. Sauf qu’en fait, c’est Amazon qui tue les hypermarchés.

Donc, ils gardent l’alimentaire et ils transforment leurs surfaces bétonnées en galerie marchande. Alors, je vous parle plutôt de cet article du Canard Enchaîné. Les producteurs de banane des Antilles se sont fait taper sur les doigts parce qu’ils essayaient d’expliquer dans une pub que leurs bananes en agriculture conventionnelle sont meilleures que les bananes bio sud-américaines. Le bio, en République dominicaine, autorise 14 substances chimiques interdites sur les bananes classiques européennes, dont un dérivé du pétrole épandu par avion. Du coup, la République dominicaine est premier exportateur mondial de bananes bio, payées au prix fort.

Et ça marche parce que l’Union Européenne défend le principe d’équivalence : au nom de la libre concurrence, les pays hors UE ont le droit de nous envoyer leurs produits labellisés bio, même si leurs critères du bio n’ont rien à voir avec les nôtres. Et l’Allemagne, premier importateur de bio en Europe, y tient beaucoup.

Voici ma question Jean-Luc Mélenchon : on a des sols empoisonnés, des paysans qui meurent, des villages désertifiés, et comme idéal de vie la sortie au centre commercial le samedi. Tout ça, au nom de la liberté du consommateur. Le politique a quelle prise là-dessus ?

Invité(s) : Jean-Luc Mélenchon candidat de La France insoumise à l’élection présidentielle