Germaine Tillon face aux allemands de Ravensbrück.

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'interview d'Anne Sinclair est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Dans son livre, les Insoumis,  Tsvetan Todorov fait le portrait de sept personnages dont Germaine Tillon, qui au départ, est prête à rendre "coup pour coup" à ses ennemis, mais qui lorsqu'elle assiste au procès des gardiens de Ravensbrück le camp où elle a été déportée) est prise d'une sorte pitié pour les criminels, et finit par se dire "finalement ils ne sont pas très différents de moi, je n'ai plus besoin de les haïr".