Hap2U : les écrans tactiles permettront bientôt de ressentir les textures

  • A
  • A
Innovation est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous offre chaque matin ce qui se fait de mieux en matière d'innovation.

Il va y avoir du nouveau sur les écrans tactiles puisqu’ils permettront bientôt de ressentir les textures.

On a beau parler d’écrans tactiles, on n’a pas vraiment de sensation en les touchant. Peu importe ce qui est affiché à l’écran, on aura toujours l’impression de toucher une vitre.

Imaginez que l’on affiche un poisson et qu’en passant son doigt, on puisse ressentir chacune de ses écailles. S’il s’agit d’une pierre, on aurait l’impression de toucher quelque chose de rugueux, de granuleux. Et si c’est un petit chat, on pourrait vraiment lui caresser la fourrure.

C’est désormais possible grâce à une technologie française, développée par les Grenoblois de la société Hap2U. Une technologie qui s’adapte à n’importe quel écran et qui le rend vraiment tactile.

Mais un écran, c’est lisse. Comment ça marche ?

Avec des ultrasons qui vont faire vibrer la surface de l’écran. Cela va stimuler les nerfs que l’on a au bout des doigts et nous faire croire que l’on touche autre chose qu’une plaque de verre.

L’objectif, c’est d’être capable de reproduire n’importe quelle texture. Du coup, lors de l’achat d’un produit en ligne, on pourra non seulement le voir, mais aussi le toucher.

Toutefois, il s’agit d’un objectif ultime. Anicet Mbida a essayé, et pour l’instant, les sensations sont encore assez grossières. Ça fonctionne, mais ce n’est pas assez subtil pour reproduire du cuir ou distinguer deux tissus par exemple.

Du coup, ça ne sert pas à grand-chose ?

Non, détrompez-vous ! Il y a déjà de belles applications dans l’automobile par exemple.

Vous savez que l’on utilise de plus en plus d’écrans tactiles dans les voitures. Problème, contrairement aux boutons, on n’a aucune sensation quand on appuie dessus. Résultat, on est obligé de regarder, donc de quitter la route des yeux. Ce qui est évidemment dangereux.

Avec cette technologie, en passant son doigt sur l’écran, on saura tout de suite si l’on est sur le premier, le deuxième ou le troisième bouton, sans avoir à regarder, parce que l’on aura une véritable sensation tactile. Et cela peut tout changer.

Pour plus de détails, cliquez ici.