Vol long Courrier : La compagnie IAG lance son offre low cost

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque matin, Daniel Fortin fait le point sur une question d'actualité économique.

Des vols Paris-New York à peine plus chers qu’un Paris Marseille en TGV, ça n’est plus un rêve mais bien une réalité. La compagnie IAG, maison mère de British Airways et d’Ibéria lance depuis Paris son offre low cost au-dessus de l’Atlantique avec des prix presqu’irréels.

99 euros pour un aller simple vers Montréal, 129 euros pour New-York, ce sera dès l’été prochain au départ d’Orly. Alors attention ce sont des prix d’appel, il faut bien sûr ajouter le billet retour, on paiera les bagages, les boissons, le repas, bref la facture sera bien plus élevée qu’annoncée mais quand même de 30 à 50% moins cher sur l’offre long courrier des compagnies normales. On avait vu déjà l’été dernier d’autres transporteurs proposer du low cost sur les longs voyages mais cette fois l’offensive monte d’un cran.

Mais de telles offres peuvent-elles être rentables sur des vols longs courriers ?

Jusqu’ici on rencontrait un peu le même scepticisme qu’au moment de l’arrivée de RyanAir ou d’Easy Jet sur les vols intra européens, résultat ils ont pris 40% du marché. Surtout, ils ont expérimenté les recettes du low cost, à savoir des avions neufs, tous du même modèle, des services payants qui permettent d’afficher des prix de billet peu élevés donc d’attirer les clients, l’atterrissage sur des aéroports secondaires, là aussi moins chers, c’est tout ce savoir-faire qui débarque aujourd’hui sur le long courrier et ça va tout changer.