Les taux d’intérêt remontent et ça ne sera pas sans conséquences !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

Les taux d’intérêt remontent. C’est la fin de l’argent gratuit pour les États et les particuliers vont bientôt le sentir.

Oui, en 2018, attendez-vous à payer plus cher votre emprunt immobilier ou votre crédit à la consommation. Les taux d’intérêt sont en train de se retourner. Ça a commencé en fin d’année dernière aux États-Unis. Le mouvement touche maintenant l’Europe. Symbole de ce grand retournement : hier, pour la première fois depuis trois ans, l’État allemand a cessé d’emprunter à taux négatif. La semaine dernière, c’était le cas de la Suisse. C’est la fin de dix ans de taux d’intérêt quasiment gratuits.

Et pour les particuliers, le crédit va coûter plus cher.

La remontée sera réelle mais lente. Aujourd’hui, le taux moyen d’un crédit immobilier est d’un peu plus de 1,5% sur 15 ans. Ça reste extrêmement bas. Mais la remontée des taux signifie que vous pouvez oublier les renégociations de prêts à la baisse, qui étaient devenues un sport national. La remontée des taux d’intérêt est un phénomène mondial. Les taux baissaient depuis 35 ans. On est entré dans un nouveau cycle. Et pour les Etats surendettés comme la France, qui doit emprunter 200 milliards d’euros cette année, ce n’est certainement pas une bonne nouvelle. Même si la Banque centrale européenne fera tout pour que la hausse soit très progressive.