États-Unis : la révolution fiscale voulue par Trump va avoir des conséquences sur le monde entier

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Chaque matin, Nicolas Barré fait le point sur une question d'actualité économique.

C’est la plus importante baisse d’impôts de l’histoire des États-Unis: la révolution fiscale voulue par Donald Trump va avoir des conséquences pour le monde entier.

C’est un choc énorme: 1.400 milliards de baisses d’impôts sur dix ans, c’est l’équivalent des deux-tiers du PIB de la France qui s’évanouit, comme ça, en cadeaux fiscaux. Pour en avoir parlé avec plusieurs chefs de grandes entreprises ici en France: Nicolas Barré est en mesure de dire que cela va créer une formidable distorsion avec les entreprises européennes. Trump va baisser l’impôt sur les sociétés de 34% à 20%. En France, pour mémoire, Emmanuel Macron s’est donné cinq ans pour le ramener à 25%, donc on sera encore bien au-dessus du niveau américain. Trump va aussi donner un avantage fiscal aux grandes entreprises américaines qui rapatrieront leurs bénéfices aux États-Unis.

En clair, il veut favoriser les relocalisations d’entreprises sur le marché américain ?

À un an des élections à mi-mandat et alors que l’enquête sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle se rapproche dangereusement de la Maison Blanche, Trump frappe un très grand coup. Il tient sa promesse "d’America First". Promesse, il faut le dire, qui n’est absolument pas financée. Les experts du Congrès estiment que cela va creuser le déficit de 1.000 milliards de dollars sur dix ans. Ironie suprême : ces 1.000 milliards, c’est de la dette de l’État américain. De la dette financée par qui ? Par le reste du monde qui achète des dollars : nous, les Chinois ou encore les Japonais. En achetant des dollars, nous allons financer la plus grande baisse d’impôts de l’histoire des États-Unis censée doper les entreprises américaines. Il est bon d’en avoir conscience…