Airbnb : les sommes gagnées par les utilisateurs seront transmises au fisc

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Le fisc connaîtra bientôt les sommes gagnées par les utilisateurs des plateformes comme Airbnb, mais certains services pourront encore échapper au dispositif. 

Les locations au noir sur Airbnb ont vécu. À partir de 2019, tous les revenus touchés en provenance d’une plateforme de ce type seront directement déclarés au fisc. Ainsi, la personne qui loue un appartement via Airbnb ou Abritel pendant son absence l’été et qui a pu toucher par ce moyen 500, 1.000 où 2.000 euros, par exemple, verra ces sommes automatiquement déclarées au fisc par la plateforme. Elles seront reportées par l’administration fiscale sur les déclarations de revenus pré-remplies. Les plateformes n’auront pas le choix et l'usager non plus.

Quelques exceptions. Bercy travaille sur ce dispositif depuis plus d'un an, et a dû notamment régler les modalités techniques avec les acteurs concernés. Mais en regardant de près, certains services pourront encore passer entre les gouttes, comme BlaBlaCar. À priori, les sommes reçues dans le cadre du co-voiturage ne seront pas déclarées car elles sont considérées comme un partage de frais.

Les sites d’annonces comme Le Bon Coin vont également échapper à ce nouveau dispositif car la transaction ne transite pas par ces sites, elle se fait directement de particulier à particulier. En clair, un particulier qui loue une résidence via un site d’annonce pourra toujours "oublier" de déclarer ce qu’il a touché, alors que ce ne sera plus possible via une plateforme.