Alain Finkielkraut : "Je ne joue pas les mal-aimés"

SAISON 2015 - 2016
  • A
  • A
Partagez sur :

Alain Finkielkraut revient sur la querelle qui anime actuellement le milieu des intellectuels. Il explique n'avoir jamais connu une telle violence en quarante de vie d'intellectuel, violence qui peut rappeler, selon lui, le climat des années 50, quand les communistes traitaient leurs adversaires de vipères lubriques et de rats visqueux.

Les émissions précédentes