Les comètes seraient plus vieilles que le système solaire

  • A
  • A
En quête de science est une chronique de l'émission Europe 1 Week end
Partagez sur :

Chaque matin, Alain Cirou nous explique en détails un événement scientifique.

Personne n’a oublié la mission spatiale européenne Rosetta qui s’est achevée il y a un peu plus d’un an en se posant à la surface de la comète Tchouri. Elle a cessé de communiquer, mais les scientifiques continuent d’analyser la masse d’informations quelle a transmise. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a toujours des surprises !

Avec un conclusion étonnante : selon deux astrophysiciens français du CNRS, Jean loup Bertaux et Rosyne Lallemand, la matière organique qui compose les comètes serait bien plus ancienne que la terre et que le Soleil-lui même. Pour fixer les idées : le Soleil est né il y a 4,6 milliards d’années. Avant, à sa place, se trouvait un nuage de gaz comme on en trouve tant dans l’espace entre les étoiles. Le nuage s’est effondré et a créé une boule de gaz qui s’est allumée.

Autour, un nuage de poussières et de débris s'est aggloméré pour former des planètes et de la terre il y a 4,5 milliards d’années. Et l’idée commune c’est que les comètes sont des débris de cette époque, des "grumeaux" de la pâte à crêpes qui a servi à fabriquer les planètes.

Mais qu'ont  découvert ces chercheurs pour affirmer que la planète Tchouri serait plus vieille que le Soleil et la Terre ? 

Deux choses : d'abord que la croûte noire qui recouvre la comète et qui ressemble à des galets, est composée de matière organique. C’est du carbone, de l’argon, de l’oxygène moléculaire ; des molécules qui seront plus tard les briques de la vie qui s’allumera dans l’océan.

Ensuite, on trouve les mêmes molécules dans l’espace, entre les étoiles ! Diluées, dispersées, comme la fumée d’une cigarette, mais présentes partout. D’où l’idée que les comètes sont bien plus anciennes que le Soleil lui-même. Les faire parler c’est savoir ce qui se passait avant la naissance du système solaire.

Les Briques indispensables à l'apparition de la vie étaient donc présentes très tôt.

On ne sait toujours pas comment s’est formée la vie sur la terre. Mais ce que l’on sait avec cette découverte, c’est que les éléments essentiels sont présents partout dans le cosmos. Du carbone, des molécules complexes, une chimie prébiotique, qui circule entre les étoiles c’est un peu comme du pollen qui flotte dans l’air ! Ça a fleuri sur terre donc c’est peut-être arrivé ailleurs…