Le géant américain du jouet "Toys 'R' us" au bord de la faillite aux Etats-Unis

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
L'édito économique d'Axel de tarlé est une chronique de l'émission Deux heures d'info
Partagez sur :

Chaque jour, Axel de Tarlé fait un point sur l'économie.

Le géant américain du Jouet "Toys 'R'us", au bord de la faillite, aux Etats-Unis. Le secteur du jouet est ravagé par la concurrence sur Internet. 

Toys 'R' us, c'est le n°1 mondial du jouet. 1.500 magasins dans le monde, dont 48 en France. Même, si précision importante, la branche française, n'est pas directement touché par cette faillite américaine.  Il n’empêche, c'est tout un secteur qui est fragilisé. En France, la Grande Recré, a du fermer des magasins l'an dernier.

Pourquoi ce secteur - plus que les autres - souffre-t-il de la concurrence d'Internet ?

C'est simple, il suffit de suivre le paquet de Noël, (Noël, c'est la moitié des ventes de jouet). Au début tout va bien, les enfants consultent la "catalogue papier" Toys 'R' us". Sauf que ce ne sont pas les enfants qui achètent les cadeaux, mais les parents. Or, que font-ils ? Dans 87 % des cas, ils commencent par consulter sur Internet.  Et là, c'est terminé ! Une fois que vous avez saisi sur Internet "circuit electrique SuperLoop" par exemple, vous êtes dans les filets d'Amazon, qui n'aura de cesse, de vous relancer, de vous harceler, avec des offres spéciales, "plus que trois articles disponibles" avec une livraison garantie avant Noël.

Ou alors, vous pouvez aller chercher le circuit "Superloop" dans un magasin, en grande banlieue, en espérant qu'il ne soit pas en rupture de stock. Le choix est vite fait. Internet représente désormais 22 % des ventes dans le jouet, c'est trois fois plus que la moyenne du commerce. C'est intéressant, ce secteur du jouet nous montre, nous démontre, la puissance d'Amazon, qui sait mieux que personne collecter, exploiter les fameuses données personnelles. Amazon qui connait mes goûts, mon adresse, mon numéro de carte bleu. C'est redoutable.

Que peuvent faire ces chaînes traditionnelles ? Elles sont condamnées à disparaître ?

Etre beaucoup plus agressives sur Internet. Un peu comme la Fnac d'ailleurs qui va ferrer le client sur le web et lui propose, ensuite, de retirer les jouets en magasins, des magasins de proximité, en centre-villes.

Oui, assurément, cette faillite qui ce dessine du géant "Toys'R'Us" va constituer un électrochoc, dans le monde de la distribution.