Corée du Nord : vers un nouvel essai de bombe H ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Autour du monde est une chronique de l'émission Europe nuit
Partagez sur :

Le régime qui anime régulièrement l'actualité par ses tests balistiques est finalement très peu connu.

On sait que la Corée du Nord est le champion toute catégorie de l'oppression et du totalitarisme, mais c'est aussi le pays de tous les paradoxes.

C'est un régime communiste issu de la Seconde guerre mondiale comme d'autres en Europe ou en Asie. Mais c'est le seul qui s'est maintenu en s'affichant toujours communiste alors que le pouvoir s'est transmis de manière héréditaire. L'actuel dirigeant est le petit-fils du fondateur Kim Il-sung et fils de son successeur, Kim Jong-il. Il s'agit donc d'une dynastie rouge, ce qui est antinomique. La Corée du Nord s'est maintenue grâce à la Chine et à la Russie, sans jamais se transformer ou s'ouvrir à la chute de l'URSS et malgré une famine qui a provoqué la mort de plusieurs millions de personnes.

Enfin, si elle s'affiche communiste, la Corée du Nord est en fait le summum du capitalisme sauvage. Le marché noir y règne ainsi que les usuriers ou le travail des enfants.

Voilà 5 ans que Kim Jong-un est au pouvoir. Est-ce vraiment l'homme fort du régime ? 

Quand il est arrivé au pouvoir on s'est demandé s'il ne serait pas la marionnette des caciques du régimes, les militaires. Son père l'avait mis entre les mains d'une sorte de régent, son oncle, qui connaissait tous les secrets du clan, y compris les secrets financiers. Mais le jeune Kim qui a désormais 33 ans s'est montré extrêmement habile. Dans la droite ligne de son père et de son grand-père, il a écarté certains cadres de son régime. Il a procédé à plusieurs exécutions, avec les membres de la famille de la personne incriminée compris. Il a également fait exécuter son oncle en public.

On sait finalement très peu de chose sur la Corée du Nord et plus particulièrement sur la vie quotidienne de ses habitants ?

Les quelques personnes qui s'en y échappent nous aident à y voir un peu plus clair. C'est un pays extrêmement pauvre, le quart de la population aurait du mal à se nourrir, des millions d'enfants seraient dans la rue. Derrière les beaux immeubles, les parcs de loisir en général réservés à la classe dirigeante, c'est la misère. La répression également est terrible, on estime entre 100 et 200.000 personnes détenues dans les camps, dont plusieurs dizaines de milliers dans des lieux secrets, jusqu'à leur mort, à la merci de gardiens connus pour leur cruauté.

Quelle est la vraie menace que représente l'arsenal nucléaire de la Corée du Nord ?

Selon les renseignements sud-coréens et américains, la Corée du Nord disposerait d'une quinzaine de bombes nucléaires "rustiques" qu'elle pourrait larguer depuis ses bombardiers. La question est de savoir si, et quand, la Corée du Nord pourra viser des cibles à des milliers de kilomètres, comme le Japon. Pour cela, les militaires doivent mettre au point une bombe plus légère, plus petite : la bombe H (à hydrogène). C'était l'objet de leur dernier test de janvier qui a amené la communauté internationale à prendre de nouvelles sanctions. Les services occidentaux pensent que cet essai n'a pas été concluant mais il n'est pas exclu que pour célébrer le congrès les militaires ordonnent une nouvelle tentative dans les jours, voire dans les heures qui viennent. S'il réussissait, cela changerait la donne en Asie.