29 février, le jour qui est une variable d'ajustement

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous, nous sommes le 29 février 2016, mais en quel 29 février êtes-vous ?

Le 29 février tout simplement, un jour très particulier évidemment. Je ne vous apprendrais rien en vous rappelant qu’il ne revient que tous les quatre ans.

Oui, mais pouvez-vous nous dire pourquoi "tous les 4 ans" ?

Parce que les calendriers sont des mécaniques de précision et le 29 février est en quelque sorte une variable d’ajustement. Pour comprendre, il faut remonter au temps de Jules César. Les astronomes de l’époque ont calculé qu’une année, c’est-à-dire le temps que met la Terre pour faire le tour du soleil, comptait 365,25 jours.

Il y a ¼ de jour en trop.

Exactement, vous voyez le problème. Il faut compenser ce quart en trop. L’année bissextile est née. Tous les quatre ans, une journée est ajoutée.

Il a un côté un peu magique ce 29 février.

Oui ! D’ailleurs, il existe des traditions propres à ce jour si particulier. Une tradition irlandaise, par exemple, concède ce jour-là aux femmes le droit de pouvoir demander un homme en mariage ! Et si l’homme refuse, il doit, selon une loi écossaise cette fois, s’acquitter d’une compensation : douze paires de gants afin que la prétendante éconduite dissimule son infortune, trahie par l’absence de bague à son doigt, pendant les douze mois de l’année suivante. Il existe aussi "La bougie du sapeur", un journal périodique qui n’est publié que tous les 29 février depuis 1980. Il coute quatre euros, mais l’on peut s’abonner pour un siècle entier ! Seuls neuf numéros ont paru depuis trente-cinq ans. Le journal tient son nom du célèbre Sapeur Camenber, un soldat pas bien malin, inventé par le dessinateur de bandes dessinées Christophe au XIXe. Il serait né, selon sa biographie imaginaire, un 29 février 1844. Mais c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1. 

Nous évoquerons le siège de Vienne par les Turcs en 1683.