27 mai 1707, mort de Mme de Montespan

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 27 mai 1707,

Le jour de la mort, à l’âge de 66 ans, de Françoise Athénaïs de Rochechouart-Mortemart… Mieux connue sous le nom de Mme de Montespan, la favorite la plus flamboyante du roi Louis XIV. Elle a pourtant poussé son dernier soupir, ce 27 mai, oubliée de tous, et menant depuis plusieurs années, dans une sorte d’exil, une vie de jeûne et d’expiation.

Elle avait beaucoup à se faire pardonner ?

Plutôt, oui… c’était un sacré personnage. Elle est née dans une famille de haute noblesse, elle est belle et séduit par son caractère. Athénaïs est volontiers sarcastique, elle humilie son entourage par amusement, avec esprit, comme on disait alors. Autant de qualités appréciées à la cour de Saint-Germain - juste avant Versailles.

Et Louis XIV va en tomber amoureux.

Pas tout de suite. Il s’est d’abord entiché de Melle de La Vallière et puis Mme de Montespan est mariée, même si ce n’est pas vraiment un obstacle pour le roi. D’ailleurs, lorsque les choses vont se concrétiser, le mari jaloux osera faire un esclandre à la cour ! Il fera même installer des cornes de cocu sur sa voiture et sur le portail de sa propriété. Grave erreur ! M. de Montespan, un temps emprisonné dans la prison de For-l’Evêque, sera prié de rester en ses terres de Gascogne.

Entretemps, sa femme est devenue toute puissante.

Et comment ! Elle va user et abuser de l’influence considérable sur le roi et elle assouvit ses goûts de luxe. Elle est l’amie des artistes et crée même une petite cour personnelle autour d’elle. Mais au fil des années, la belle Montespan perd de sa superbe et ses frasques agacent. Le roi la délaisse bientôt.  On l’accuse d’avoir trempé dans l’affaire des Poisons, un énorme scandale. On la soupçonnera même d’avoir organisé des messes noires, voire de s’être livré à des sacrifices d’enfants ! Des rumeurs jamais prouvées. Enfin ça, c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1. 

Nous évoquerons le long exil de Napoléon à l’île de Sainte-Hélène.