20 avril 1233, le début de l’Inquisition

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

Nous sommes le 20 avril 1233,

C’est la date du début de l’Inquisition. Précisément, le jour où le pape Grégoire IX l’officialise en publiant une bulle papale, nommée : Ille humani generis.

L’inquisition, ce sont des tribunaux chargés de juger les "hérétiques", c’est bien ça ?

Exactement. C’est une juridiction ecclésiastique d’exception. Les inquisiteurs traquent les personnes qu’ils jugent hérétiques, mais aussi les catholiques non sincères ! Ça laisse, vous admettrez, une bonne marge de manœuvre. Dans les faits, les inquisiteurs peuvent accuser à peu près tout le monde si l’envie leur en prend.  Politiquement, il s’agit de lutter efficacement contre les "Cathares", des dissidents de l’Église catholique. Ce sont les frères Dominicains qui sont chargés de mener les enquêtes. Parmi eux, est nommé d’ailleurs un ancien Bonhomme repenti, "Robert le Bougre". Un bien mauvais bougre, en l’occurrence. Il a commencé sa carrière d’inquisiteur en Bourgogne où son zèle a permis de confondre 50 hérétiques. Tous ont été brûlés vifs.

Et ça ne choque personne ?

Si. On a toujours tendance à penser, avec nos yeux du XXIème siècle, que le Moyen Age était une période sombre et sans nuance. C’est faux. Dès le début, des voix se sont élevées contre ces agissements. Mais comme je vous le disais, l’inquisition est très puissante. Robert le Bougre va être nommé inquisiteur général du royaume de France. Il est si intransigeant et brutal qu’il est surnommé Malleus haereticorum, le marteau des hérétiques. Il tourne en France, il chasse les hérétiques partout où il peut en débusquer. A son actif, il totalise des centaines de morts. L’inquisition continuera sa sinistre besogne pendant deux siècles encore, avec plus ou moins de pouvoir en fonction des périodes. Les tribunaux de Toulouse et Carcassonne subsisteront jusqu’au XVIIème. Mais c’est une autre histoire…

Et l’histoire, on la retrouve à 14 heures, sur Europe1.

Loin de l’Inquisition, nous évoquerons les Malheurs de Sophie et les Petites Filles modèles.