2 novembre 1917 : la "Déclaration Balfour"

  • A
  • A
Un jour dans l'Histoire est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Franck Ferrand nous fait revivre l'histoire à travers les évènements qui ont marqué la date du jour.

le 2 novembre 1917, Lord Arthur Balfour, le ministre britannique des Affaires étrangères (on l’appelle secrétaire au Foreign Office), publie une lettre ouverte à l’attention de Lord Walter Rothschild, un banquier, qui peut être regardé comme un des représentants de la communauté juive de Grande-Bretagne. Cette lettre, l’Histoire lui a donné le nom de "Déclaration Balfour". On y lit ceci : "Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif."

C'est le feu vert pour la constitution d'un Etat juif. Ou quasiment… Notez toutefois qu’il n’est pas fait mention d’Etat mais de "foyer national". Chaque mot est important, chez les diplomates. Mais en effet, c’est une première étape vers l’Etat d’Israël. Vous avez noté la date : 1917 – on est en peine Première Guerre mondiale, et la vérité, c’est que les Alliés cherchent le soutien des communautés juives de Grande-Bretagne et surtout d’Amérique.

Cette Déclaration ne plaît pas à tout le monde. Et d’autant moins que les Britanniques sont par ailleurs engagés auprès de nationalistes arabes qui, eux, veulent constituer en Palestine un Etat arabe indépendant. Vous connaissez la suite... La Déclaration Balfour sera entérinée par la SDN (Société des nations) – début d’un long processus qui aboutira,  le 14 mai 1948, à la fondation de l’Etat d’Israël par Ben Gourion. La constitution de ce nouvel Etat ne se fera pas sans heurts avec les voisins arabes – c’est une litote. Les tensions nées en ce temps perdurent aujourd'hui.