Jeanne Moreau, l'affranchie à 22h30 sur Arte

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
A la tele ce soir est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour
Partagez sur :

Chaque matin, Eva Roque nous livre ses conseils télé pour la soirée.

Jeanne Moreau, l’affranchie à 22h30 sur Arte

Magnifique portrait de la comédienne qui a croisé au cours de sa carrière les plus grands cinéastes.

Arte propose ce soir un portrait de Jeanne Moreau

Un portrait qui évite la biographie chronologique, un portrait qui fait des choix dans la longue carrière de Jeanne Moreau. Résultat : un documentaire aussi sublime que la comédienne.

Jeanne Moreau, c’est l’histoire d’une femme libre aussi libre qu’un morceau de jazz comme la bande-originale d’Ascenseur pour l’échafaud, son premier grand film signé Louis Malle, une musique de Miles Davis.

C’est le début d’une carrière prolifique. En 1960, elle remporte le prix d’interprétation à Cannes pour son rôle dans Moderato Cantabile. Elle joue aux cotés de Jean-Paul Belmondo, victime pendant le tournage d’un très grave accident de voiture. A ses côtés, dans le véhicule, se trouve Jérôme, le fils de Jeanne Moreau. Des jours de coma, Jeanne Moreau qui fait les aller-retour entre le plateau et l’hôpital. L’équipe est admirative de la force de Jeanne Moreau. D’autant qu’elle joue le rôle d’une femme accrochée à son enfant. Voilà ce qu’elle dira plus tard

Dans sa biographie, le nom de Louis Malle côtoie ceux d’Orson Welles, Luis Bunuel, Roger Vadim, Elia Kazan, Bertrand Blier et tant d’autres. Et puis, il y a François Truffaut qu’elle rencontre dans les couloirs de Cannes alors qu’elle vit à l’époque avec Louis Malle.

Jules et Jim, un de ses plus grands films dont vous verrez des images d’archives avec des extraits d’interviews de Truffaut.

Un documentaire riche, extrêmement bien écrit et qui sera diffusé après  La vieille qui marchait dans la mer, le film de Laurent Henneyman avec Jeanne Moreau et Michel Serrault.