Zone euro : l'UE abaisse très légèrement ses prévisions de croissance en 2016 et 2017

  • A
  • A
Zone euro : l'UE abaisse très légèrement ses prévisions de croissance en 2016 et 2017
Image d'illustration.@ MIGUEL MEDINA/AFP
Partagez sur :

Dans ses prévisions publiées mardi, la Commission ne voit pas la France passer sous la barre des 3% de déficit en 2017.

La Commission européenne a abaissé mardi très légèrement ses prévisions de croissance pour la zone euro en 2016 et 2017, pointant un contexte mondial moins favorable et l'incertitude liée à un éventuel "Brexit".

-0.1%. Dans ses prévisions de printemps, l'exécutif européen table désormais sur une croissance du Produit intérieur brut (PIB) de 1,6% en 2016 et de 1,8% en 2017 en zone euro, contre 1,7% en 2016 et 1,9% en 2017 prévus dans son pronostic d'hiver du 4 février dernier. La Commission européenne a aussi revu en baisse ses prévisions d'inflation. Elle attend désormais une inflation de 0,2% en 2016 et de 1,4% en 2017. Dans son pronostic d'hiver, elle tablait sur une hausse des prix à la consommation de 0,5% cette année et de 1,5% pour l'an prochain.

Et pour la France ? La Commission a maintenu ses principales prévisions économiques pour la France, notamment celle d'un déficit public à 3,2% du PIB en 2017, dans l'attente de nouvelles mesures d'économies. Après un déficit à 3,4% du Produit intérieur brut cette année, le chiffre devrait être ramené à 3,2% l'an prochain, sur fond de croissance du PIB à 1,3% en 2016 puis 1,7% en 2017, confirme la Commission dans ses prévisions économiques de printemps, reprenant celles de l'hiver publiées le 4 février. Bercy, pour sa part, certifie que l'objectif d'un déficit sous les 3% sera respecté dès 2017.

Mais Bruxelles souligne que ses prévisions sont faites à "politiques inchangées". Faute de précisions disponibles à ce stade, celles publiées mardi pour 2017 ne prennent en compte que la moitié des 24,8 milliards d'euros d'économies annoncés par la France pour l'an prochain, est-il expliqué.