Volkswagen rappelle sa nouvelle Passat en Europe

  • A
  • A
Volkswagen rappelle sa nouvelle Passat en Europe
@ JULIAN STRATENSCHULTE DPA AFP.
Partagez sur :

AUTOMOBILE - La dernière génération de la berline conçue par Volkswagen est susceptible de présenter un problème électrique.

Le constructeur allemand Volkswagen a lancé en février un rappel en Europe de toutes ses nouvelles Passat, susceptibles de présenter un problème électrique, a appris mardi l'AFP. "Nous rappelons en Europe la nouvelle Passat, la B8" en raison d'un problème électrique, et ce depuis février, a déclaré un porte-parole de la marque en Allemagne, sans vouloir chiffrer le nombre de voitures concernées.

Un problème jugé mineur. "Nous n'avons pas connaissance d'accidents" liés à ce problème, a-t-il ajouté, évoquant un "petit rappel". La berline est commercialisée depuis fin 2014. En Suède par exemple, le constructeur a "écrit à 13.700 propriétaires de Passat (...) en les priant de contacter un concessionnaire Volkswagen pour prendre rendez-vous et faire contrôler une prise de courant qui peut avoir été mal montée", a indiqué à l'AFP un porte-parole de Volkswagen dans ce pays. Le problème peut aboutir à ce que le moteur ainsi que l'assistance au freinage et à la direction cessent de fonctionner. Mais "le véhicule continue cependant à freiner et à tourner", a-t-il expliqué.

Volkswagen déjà au coeur de la fraude aux émissions polluantes. Le fabricant de la Coccinelle est englué depuis septembre dans un scandale de moteurs diesel truqués qui l'a conduit à annoncer le rappel de millions de véhicules. Le groupe du même nom, et propriétaire de douze marques au total, a installé sur le moteur diesel de 11 millions de véhicules dans le monde un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution en ce qui concerne les oxydes d'azote (NOx). Des automobiles de marque VW, Audi, Seat et Skoda sont concernées, ainsi que des véhicules utilitaires.

La marque Volkswagen a par ailleurs annoncé en février, comme d'autres constructeurs allemands, le rappel de 680.000 voitures aux Etats-Unis à cause d'un airbag potentiellement défectueux provenant de l'équipementier japonais Takata.