Voitures autonomes : partenariat entre Renault et les autoroutes Sanef

  • A
  • A
Voitures autonomes : partenariat entre Renault et les autoroutes Sanef
Avec ce partenariat, Renault compte tester la communication entre les infrastructures autoroutières et les voitures autonomes@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Vu comme l'un des grands chantiers de l'automobile dans la décennie à venir, la voiture autonome est synonyme, selon ses promoteurs, de davantage d'efficacité et de sécurité.

Le constructeur automobile français Renault a annoncé lundi un partenariat avec l'exploitant d'autoroutes Sanef, filiale de l'espagnol Abertis, afin de tester le fonctionnement de voitures autonomes dans le cadre autoroutier.

Tester les infrastructures. Le projet a pour but de "développer les communications entre les véhicules autonomes et les infrastructures routières, et de tester le passage des barrières de péage ainsi que l'approche des zones de travaux", a expliqué Renault dans un communiqué.

Accroître la sécurité routière. Carlos Ghosn, PDG de Renault, avait annoncé début janvier une accélération des efforts pour le développement de fonctions autonomes sur ses véhicules. Depuis, le constructeur a conclu un partenariat avec l'opérateur de transports en commun Transdev.

Vu comme l'un des grands chantiers de l'automobile dans la décennie à venir, la voiture autonome est synonyme selon ses promoteurs de davantage d'efficacité et de sécurité. "Ce partenariat contribue aux objectifs communs visant à accroître la sécurité routière, afin d'éliminer la mortalité sur les routes", a assuré Renault au sujet de sa collaboration avec Sanef, qui gère environ 2.000 kilomètres d'autoroutes.