Vers la fin de la Carte vitale ?

  • A
  • A
Vers la fin de la Carte vitale ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

L’IDEE - Le gouvernement souhaite généraliser le tiers payant. Un syndicat de médecins lui préfère un paiement par carte bancaire, avec un débit différé.

Les patients en ont assez d’avancer leurs frais médicaux. Le gouvernement souhaite donc généraliser le tiers payant. Mais, si les médecins sont favorables à ce système pour les plus démunis, ils préfèrent éviter son extension à l’ensemble de la population. A cette fin, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) propose une "alternative libérale", qui utiliserait la carte bancaire des patients.

Payer tout de suite, être débité plus tard. Michel Chassang, président de la CSMF, estime au micro d’Europe 1, que la généralisation du tiers payant est une "usine à gaz". Afin de favoriser l’accès au soin, le syndicaliste propose que les patients puissent payer avec leur carte bancaire et bénéficier d’un débit différé "santé". Autrement dit, payer à la consultation mais voir son compte débité au moment où l’Assurance santé et les complémentaires ont versé les remboursements. En moyenne, le délai serait d’"une quinzaine de jours", précise Michel Chassang.  

Une solution compatible avec la franchise. Le problème du tiers payant selon les médecins est la possibilité de récupérer l’euro de franchise, non remboursé par l’Assurance maladie. "Un système de tiers payant généralisé est incompatible avec le système de franchises parce que vous n'avez pas la possibilité de les collecter", a expliqué Michel Chassang. Dernière étape avant que la proposition du CSMF puisse être proposée comme une alternative crédible dans le débat : l’accord des banques. "Nous allons réunir très prochainement les banques", a précisé le président de la CSMF, estimant que cette "proposition choc" peut être mise en musique d'ici à fin 2014.

sur le même sujet

ZOOM - Tiers payant : ses vertus, ses effets secondaires

L'ESSENTIEL - La stratégie de Touraine

ZOOM - Dort-on trop à l'hôpital ?

ZOOM - Les lunettes plus remboursées ?

RAPPORT - La Cour des comptes s'alarme