Le petit-déj' à l'hôtel, ce sera peut-être bientôt fini

  • A
  • A
Le petit-déj' à l'hôtel, ce sera peut-être bientôt fini
Europe1 vous révèle un chiffre ce matin : sur la clientèle qui avait l'habitude de prendre le petit déjeuner inclus avec la chambre, ils sont désormais 10% de moins à le faire.@ Reuters
Partagez sur :

INFO E1 -  Les clients sont moins nombreux à boire le café des hôtels. Les professionnels envisagent des mesures.

Les Français boycottent les petits déjeuners dans les hôtels. C'est l'une des conséquences directes de la crise dans le secteur du tourisme. Sur la clientèle qui avait l'habitude de prendre le petit déjeuner inclus avec la chambre, ils sont désormais 10% de moins à le faire, selon le Synhorcat, l'un des principaux syndicats hôteliers.

L'Union des Métiers et de l'Industrie de l'hôtellerie nous a même confié qu'elle aimerait que le petit déjeuner ne soit plus obligatoire pour appartenir à la catégorie des hôtels.

>> LIRE AUSSI - Booking, Expedia : les hôteliers sont-ils vraiment perdants ?

10% du chiffre d'affaires.  Il faut dire que le phénomène touche tous types de clientèle. "Quand je rentre dans la chambre, je constate qu'il y a des paquets de gâteaux, des cafés ou des jus d'orange achetés à côté. Ils ne se gênent plus et viennent avec leurs paquets. Nous sommes obligés d'accepter leur comportement", regrette ainsi au micro d'Europe1 la directrice d'un hôtel quatre étoiles à 200 euros la nuit, et 20 euros le petit-déj.

Le petit déjeuner représente 10% du chiffre d'affaire total des hôtels. Sur chaque petit déjeuner, la marge s'élève en moyenne à 50%. Résultat, dans nombre d'hôtels, des réflexions sont en cours pour faire des économies de personnel.

>> LIRE AUSSI - Hôtellerie : la taxe de séjour multipliée par cinq