"Vends logement mal isolé"

  • A
  • A
"Vends logement mal isolé"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'indice de performance énergétique sera bientôt obligatoire dans les annonces immobilières.

La "performance énergétique". Retenez bien ce mot, car dès le 1er janvier 2011 il deviendra un critère incontournable dans les annonces immobilières de mise en vente ou en location. Inspiré de la classification des appareils ménagers selon leur consommation énergétique, la nouvelle "étiquette énergie" permettra au consommateur de se faire une idée de l’empreinte énergétique d’un logement.

19.08.Etiquette.energie.logement.630.420

© MINISTERE DE L'ECOLOGIE

L’indicateur de performance énergétique va de la lettre A, pour un logement bien isolé et à faible consommation, à la lettre G pour les bâtiments vétustes et énergivores. Dans le détail, cet indice résulte du calcul de la consommation d'énergie d'un logement, déterminée par le nombre de kilowatt-heure dépensé par m² et par an.

Un indice utile au locataire/acheteur

Pour une personne en quête d’un logement, l’indice de performance énergétique permettra de se faire une idée de la qualité de l’isolation ou du niveau des dépenses de chauffage à prévoir.

Louer un logement classé A, ce sera l’assurance d’une facture de chauffage allégé. Plus généralement, une bonne note énergétique sera synonyme de charges modérées, notamment pour les logements avec un chauffage collectif.

Le risque d’une décote

Pour les propriétaires de logement ancien, c’est surtout une forte incitation à rénover leurs propriétés. Pour une surface comparable, les logements affichant une bonne note énergétique se vendront très facilement.

A l’inverse, les logements anciens risquent de voir leur prix ou leur loyer contesté. Le quotidien La Tribune évoque même une décote, de l’ordre de 10% à 15%. Afin de ne pas baisser son loyer ou le prix de vente d’un logement, les propriétaires devront donc mieux isoler leurs logements, voire changer le système de chauffage.

La menace d’une demande de rabais ne devrait néanmoins pas toucher les zones touchées par un manque criant de logements disponibles, comme en Ile-de-France. La mission de sensibilisation sera néanmoins remplie.