Une réunion avec la direction proposée aux 'Conti' de Clairoix

  • A
  • A
Une réunion avec la direction proposée aux 'Conti' de Clairoix
Partagez sur :

La direction allemande de Continental devrait finalement rencontrer les syndicats de Clairoix dans l'Oise le 12 mai prochain. Mercredi, pour obtenir ce rendez-vous, plusieurs centaines de salariés avaient occupé le siège français de la société à Sarreguemines en Moselle. Ils menaçaient de rester sur place si une rencontre n'était pas proposée dans un délai court.

Ils ont obtenu un rendez-vous avec la direction allemande de Continental dans un délai court. Mercredi, entre 300 et 400 salariés de l'usine de Clairoix dans l'Oise ont occupé le siège français de la société à Sarreguemines en Moselle. Ils ont brisé la chaîne d'un portail et ont grillé des slogans hostiles à la direction. Une pression visiblement efficace : la direction allemande de Continental devrait rencontrer les syndicats des "Conti" de Clairoix le 12 mai prochain à Hanovre.

Dans un premier temps, la date du 27 mai avait été proposée. Mais elle avait été jugée non-"acceptable" par les syndicats. "On est ici et y restera jusqu'à ce qu'on ait obtenu une date plus rapprochée", avait lancé Xavier Mathieu, délégué CGT et porte-parole du comité de lutte. En début de soirée, les "Conti" ont commencé à quitter les lieux. Une première réunion de concertation avait eu lieu la semaine dernière à Bercy, mais sans la participation de la direction allemande.

Le sort de l'usine de Clairoix, dont la fermeture a été annoncée en mars, est toujours en suspens. L'équipementier allemand Continental a pourtant affirmé mercredi"avoir posé les bases d'une offre très avantageuse"pour la reprise de Clairoix à l'accessoiriste automobile MAG, qui est basé à Dubaï.