Un seul candidat à la reprise des chantiers navals de Saint-Nazaire

  • A
  • A
Un seul candidat à la reprise des chantiers navals de Saint-Nazaire
Le carnet de commande des chantiers est plein mais la maison mère sud-coréenne est en pleine liquidation judiciaire@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

Un seul candidat serait encore en lice pour reprendre les chantiers navals.

Une seule offre de reprise du chantier naval STX de Saint-Nazaire (en Loire-Atlantique) a été soumise au tribunal sud-coréen examinant la procédure de redressement judiciaire de sa maison mère STX Offshore and Shipbuilding, a annoncé mardi à l'AFP un porte-parole du tribunal.

Un seul candidat officiel. Plusieurs groupes avaient fait part de leur intérêt pour racheter la filiale française, seule entité bénéficiaire du groupe sud-coréen. "Mais seul un candidat a déposé son offre dans le délai imparti", a déclaré le juge Choi Ung-Young en refusant de donner l'identité de ce repreneur potentiel.

Deux repreneurs potentiels. Le groupe sud-coréen STX, actionnaire majoritaire, est au bord de la liquidation. Afin de rendre un redressement possible, la firme a présenté un rapport à la justice sud-coréenne en septembre dernier. STX cherche donc un repreneur pour les 66% du capital qu’il détient des chantiers de Saint-Nazaire. Le reste est détenu par l'État français. Deux repreneurs ont été identifiés, notamment un consortium européen, a assuré une source proche du dossier au ministère de l’Économie.