Un nouvel hologramme pour Jean-Luc Mélenchon ? "Rien n'est signé mais..."

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Selon Nicolas Cand, cofondateur d'Adrenaline Studio, la société derrière l'hologramme de Jean-Luc Mélenchon, le candidat de "La France Insoumise" a d'autres projets en tête.

INTERVIEW

C'était la sensation politique dimanche 5 février. En meeting à Lyon, Jean-Luc Mélenchon est soudainement apparu à Paris grâce à un hologramme. "Jean-Luc Mélenchon voulait s'appuyer sur les nouvelles technologies et il s'est dit qu'un hologramme serait un bon moyen pour faire sa démonstration", a expliqué Nicolas Cand, cofondateur d'Adrenaline Studio, la société qui a réalisé le dédoublement du candidat, au micro d'ÉcoSystème sur Europe 1.

Entre 50 et 100.000 euros. La performance réalisée en direct du meeting de Jean-Luc Mélenchon a demandé quinze jours de préparation active. "C'est allé très vite. Nous avions entendu son appel pour un hologramme le 12 janvier. Il n'y pas beaucoup d'entreprises qui réalisent ce genre de choses donc naturellement, son équipe s'est tournée vers nous", se rappelle Nicolas Cand. Heureusement, Adrenaline Studio travaille avec des hologrammes depuis six ans et n'a pas été prise au dépourvu. Coût de la prestation ? "Le tarif pour ce type d'événement va de 50.000 à 100.000 euros. Après, il y a eu des négociations commerciales".

Une première mondiale. L'entrepreneur s'est dit satisfait du résultat final. "La magie a opéré et c’était le résultat attendu. Ce qui était particulièrement compliqué - une première mondiale tout de même - c'était de capter l'intervenant dans un meeting et non pas dans un studio comme c'est l'habitude. Quand on voit la salle de Paris se lever, on sait qu'on a atteint l'objectif", se réjouit Nicolas Cand, qui n'a même pas tremblé. "Ça fait plusieurs années qu'on travaille avec ce système holographique. Tous les systèmes de captation et de diffusion étaient sécurisés. On était très proches du risque zéro."

Contrat d'exclusivité. L'exploit technologique du meeting de Jean-Luc Mélenchon a placé Adrenaline Studio, qui a déjà collaboré avec Citroën ou pour une pièce de théâtre, sous les projecteurs. "Nous n'avons pas eu de coup de fil d'autres hommes et femmes politiques", tempère Nicolas Cand avant de préciser : "De toute façon, on a signé un contrat d'exclusivité avec l'équipe de Jean-Luc Mélenchon jusqu'à la fin de la campagne présidentielle".

Un hologramme plus grand ? Le candidat de "La France Insoumise" compte-t-il réitérer sa performance holographique ? "On a entendu parler de projets mais à cet instant, rien n'est signé concernant une nouvelle utilisation de l'hologramme. Mais s'il y avait une deuxième fois, ce sera plus facile. Du coup, peut-être qu'on fera plus grand... On cherche à faire toujours mieux".