UE : le marché automobile cale en octobre, plombé par la France et l'Allemagne

  • A
  • A
UE : le marché automobile cale en octobre, plombé par la France et l'Allemagne
En octobre, les immatriculations ont reculé de 4% en France.@ SAMUEL KUBANI / AFP
Partagez sur :

L'Allemagne et la France ont connu en octobre une baisse du nombre d'immatriculations, faisant ainsi baisser les bons chiffres européens.

Le marché automobile européen a calé en octobre (-0,02%), a annoncé jeudi l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Moins d'immatriculation en France. Au total, 1,1 million de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes de l'Union européenne le mois dernier. Sur dix mois, la tendance reste positive, avec une croissance du marché de 7,2% à 12,35 millions d'unités, a précisé l'ACEA dans sa livraison mensuelle de statistiques. En octobre, le plus gros marché automobile de la zone, l'Allemagne, a décroché de 5,6%, tandis que les immatriculations ont reculé de 4% en France, a souligné l'organisme. Les croissances enregistrées en Italie (+9,7%), en Espagne (+4%) et au Royaume-Uni (+1,4%), autres grands débouchés des constructeurs automobiles, n'ont pas suffi à totalement compenser cette déprime.

Volkswagen toujours en tête. Le marché européen n'est passé dans le rouge que de justesse en octobre, à 200 unités près. Il s'agit néanmoins du deuxième mois de 2016 marquant un recul des immatriculations de voitures neuves, après les -1,4% de juillet. Côté constructeurs, le groupe Volkswagen caracole toujours en tête des ventes même si celles-si sont en retrait sur un an (-1,7%). Fort de ses nombreuses marques, le géant allemand s'arroge encore près du quart des volumes européens (24,7%). Suivent les deux groupes français PSA et Renault. Ce dernier (marques Renault et Dacia), dont les livraisons ont reculé de 1,8%, se comporte mieux que son concurrent (Peugeot, Citroën et DS) : ses immatriculations ont décroché de 7,2% en octobre.