Uber recrute un nouveau patron

  • A
  • A
Uber recrute un nouveau patron
Dara Khosrowshahi n'est pas une figure connue du monde des affaires aux Etats-Unis.@ AFP
Partagez sur :

Dara Khosrowshahi, le patron du voyagiste en ligne Expedia, a été désigné au poste de directeur général d'Uber.

Uber a désigné dimanche Dara Khosrowshahi, le patron du voyagiste en ligne Expedia, au poste de directeur général avec la lourde charge de relancer le spécialiste de la réservation de voitures avec chauffeur en crise depuis déjà près d'un an, ont indiqué deux sources informées. Des porte-paroles d'Uber et d'Expedia n'ont pas commenté l'information dans l'immédiat. Uber a dit que son conseil d'administration avait désigné un nouveau directeur général mais qu'il en informerait son personnel avant la presse.

De nombreuses polémiques. Âgé de 48 ans et Iranien d'origine, Dara Khosrowshahi devra notamment redorer le blason d'Uber terni tant auprès des utilisateurs que des investisseurs tout en redonnant confiance à des salariés ébranlés par la multiplication des polémiques entourant la société et son fondateur controversé, Travis Kalanick. Ce dernier a été débarqué en juin par les actionnaires après avoir été accusé d'avoir laissé prospérer une culture d'entreprise favorisant l'agressivité, le sexisme et les discriminations de toutes sortes au sein de sa société. 

Un ingénieur de formation. Dara Khosrowshahi n'est pas une figure connue du monde des affaires aux Etats-Unis et il n'a pas non plus la culture de la Silicon Valley chère à Travis Kalanick, Expedia ayant son siège à Bellevue près de Washington. Arrivé aux Etats-Unis avec ses parents en 1978 pendant les troubles qui ont précédé la révolution islamique en Iran, Khosrowshahi a fait des études d'ingénieur puis a commencé sa carrière au sein de la banque d'investissement Allen and Co.

Pendant 12 ans à la direction d'Expedia. Il dirigeait Expedia depuis 12 ans et s'était fait remarquer en 2015 comme étant le "CEO" le mieux payé du pays, essentiellement grâce à l'attribution de stock-options d'un montant de près de 91 millions de dollars (76 millions d'euros). Sous sa direction, Expedia a plus que doublé son chiffre d'affaires depuis 2012, à près de 8,8 milliards de dollars l'an dernier.