Travail du soir : un tirage au sort pour désigner les salariés ?

  • A
  • A
Travail du soir : un tirage au sort pour désigner les salariés ?
@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

La Redoute envisage cette méthode afin de mettre en oeuvre une nouvelle organisation des horaires de travail dans son centre de logistique.

Petite révolution chez La Redoute : le vépéciste envisage de tirer au sort les salariés qui travailleront le soir dans son centre de logistique de Wattrelos, dans le Nord. Le groupe va en effet mettre en place une nouvelle organisation du travail avec deux tranches horaires : 6h-13h20 et 14h-21h20. Problème : les salariés ne sont pas vraiment volontaires pour travailler tard le soir, rapporte Le Figaro jeudi.

"Un problème" pour les salariés parents. C'est lors d'une réunion de négociations que l'idée du tirage au sort a été annoncée par la direction au personnel. Les syndicats ne se sont pas montrés emballés par cette proposition. "On se passerait bien de cette innovation chez La Redoute, déclare au Figaro Jean-Christophe Leroy, délégué syndical central CGT. "Pour les salariés parents qui devront travailler jusqu'à 21 heures, voire plus, il y a un problème vis-à-vis de la garde d'enfants", ajoute-t-il. 

"Un ultime recours". De son côté, La Redoute cherche à calmer le jeu, présentant cette solution comme "un ultime recours si les discussions avec les syndicats n'aboutissent pas". "Sur le marché du e-commerce, il faut que l'entreprise soit capable de préparer le soir-même les commandes enregistrées avant 20 heures, ce qui oblige la présence du personnel jusqu'à 21 heures au moins", explique l'entreprise pour justifier sa nouvelle organisation. Les négociations doivent désormais se poursuivre afin de trouver un accord.