Travail du dimanche et de nuit : la Fnac lance les négociations avec les syndicats

  • A
  • A
Travail du dimanche et de nuit : la Fnac lance les négociations avec les syndicats
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

La Fnac a lancé jeudi les négociations avec les organisations syndicales pour tenter de parvenir à un accord sur l'ouverture des magasins le dimanche.

La Fnac a lancé jeudi les négociations avec les organisations syndicales pour tenter de parvenir à un accord sur l'ouverture des magasins le dimanche et jusqu'à minuit, prévue dans certaines zones par la loi Macron, a-t-on appris de sources syndicales.

Pas d'information sur les contreparties. "Aucune information" sur les contreparties qui pourraient être proposées aux salariés, ni sur le nombre de magasins qui pourraient être ouverts le dimanche, n'a été donnée lors de cette "réunion de cadrage" au niveau du groupe, a indiqué Boris Lacharme (CGT). Mais un calendrier prévoyant la fin des négociations le 27 novembre, pour pouvoir appliquer début 2016 l'éventuel accord qui en sortirait, a été donné par la direction, a-t-il ajouté. "Ils sont très pressés", a ironisé Catherine Gaigne (SUD).

"Assurer des mesures équitables" pour tous. Contactée, la direction a confirmé l'ouverture des négociations "au niveau du groupe", avec "une volonté d'aboutir à un accord afin de pouvoir ouvrir les magasins dès le début de l'année". Un porte-parole de la Fnac a précisé que ces discussions permettront "d'assurer des mesures équitables pour tous les salariés du groupe", notamment en termes de majoration de salaires, de respect du volontariat et de recrutement.

Selon la représentante SUD, la Fnac souhaite négocier en une seule fois "tous les cas de figure" prévus par la loi Macron: zones commerciales, zones touristiques et zones touristiques internationales (ZTI) où les magasins pourront ouvrir tous les jours jusqu'à minuit et jusqu'à 52 dimanches par an, après accord avec les organisations syndicales.