Tourisme : les professionnels font grise mine

  • A
  • A
Tourisme : les professionnels font grise mine
Restaurateurs et hôteliers comptent beaucoup sur cet été pour rattraperle mauvais début d'année.
Partagez sur :

Le chiffre d'affaire du tourisme a baissé de 7 % depuis le début de l'année.

Les ponts du mois de mai ouvrent pour de bon la saison touristique. "Enfin !", seraient tentés de dire les professionnels. Car, si depuis mercredi, les stations balnéaires affichent complet, le début d'année a été très peu reluisant, selon les premiers chiffres du cabinet Protourisme.

Un début d'année difficile… En cause, l'hiver, particulièrement long cette année. Fin Mars, Météo France a ainsi relevé des températures historiquement basses : à Lille, par exemple, le thermomètre est descendu jusqu'à -10,5°C, et à Beauvais, le mercure affichait même -13 °C. Selon l'organisme, le mois d'avril a encore été marqué par les frimas. Et la météo n'était pas meilleure dans le sud, où les chutes de pluie étaient particulièrement importantes.

Bref, pas de quoi inciter les Français à prendre quelques jours de RTT pour profiter des premiers jours de soleil.

>> A LIRE AUSSI : Ces 7 villes où il "caille"

… Qui ne sera pas rattrapé par le mois de mai. Pour les professionnels, les "viaducs" du moi de mai doivent donc permettre de compenser le début poussif de la saison touristique. Pour la semaine en cours, les stations balnéaires affichent des taux d'occupations record : 80 % dans les hôtels et les campings, plus encore sur les bords de l'Atlantique et de la Méditerranée. Une bonne performance, qui ne permettra pas de compenser : selon Protourisme, le chiffre d'affaire du secteur devrait ressortir en baisse pour le début d'année, de - 7 % par rapport à 2012, et même -12 % par rapport à 2011.

Roland Héguy, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih), confirme au micro d'Europe 1 : "entre la météo épouvantable et la morosité ambiante, le début d'année a été très difficile. Depuis le 1er janvier, on évalue la baisse du chiffre d'affaires à -10 % dans la restauration, et -7 % dans l'hôtellerie."

Terrasse 930x620

Les réservations pour cet été tardent. Mais ce qui inquiète vraiment les professionnels du tourisme, ce sont les réservations pour cet été. Car quand la météo est mauvaise au printemps, juilletistes et aoûtiens rechignent à préparer leurs grandes vacances, pour ne pas se retrouver ensuite coincés sous la pluie. Et avec Internet, beaucoup de vacanciers préfèrent s'y prendre à la dernière minute pour trouver la chambre d'hôtel de leurs rêves. "C'est très difficile pour nous d'avoir de la visibilité sur les plannings", explique Roland Héguy. "2013 s'annonce comme une année clé pour nos entreprises. Espérons du soleil, du soleil, du soleil, du soleil, que les entreprises repartent, et que l'avenir s'éclaire"