Tomates, haricots et poireaux à Buckingham Palace

  • A
  • A
Tomates, haricots et poireaux à Buckingham Palace
Partagez sur :

Pour la première fois depuis la deuxième guerre mondiale, Elizabeth II a autorisé la mise en culture d'un potager à Buckingham Palace.

Depuis six semaines, les jardiniers de Buckingham se sont lancés dans la culture de tomates, de haricots à rames, d'oignons, de poireaux et de carottes et certains légumes ont déjà fourni les cuisines du palais.

La dernière mise en culture d'un potager au palais de Buckingham remonte à la deuxième guerre mondiale lorsque la famille royale tentait d'encourager les Britanniques à faire pousser leurs propres légumes alors que le pays était touché par les rationnements.

Mais cette fois, le potager, d'une surface de 10 mètres sur quatre et cultivé sans produits chimiques, est destiné à aider à la conservation de semences de plantes menacées. "Nous n'aidons pas seulement à garder vivantes des variétés anciennes, nous préservons aussi le patrimoine et l'histoire", a expliqué Claire Midgley, en charge des jardins du palais.

La reine n'est pas la seule à s'être lancée récemment dans la culture d'un potager: en mars, la Première Dame des Etats-Unis, Michelle Obama, avait creusé le premier sillon du futur potager "bio" de la Maison Blanche. (Source AFP)